Afrique

Libye : la Tunisie salue le cessez-le-feu

- Une décision importante pour mettre un terme à l’effusion de sang entre Libyens, selon le ministère tunisien des AE

Mourad Belhaj   | 13.01.2020
Libye : la Tunisie salue le cessez-le-feu

Tunisia

AA - Tunisie - Adel Thabeti

La Tunisie a salué le cessez-le-feu conclu en Libye, en réponse à une initiative russo-turque, le considérant comme important pour mettre un terme à l’effusion de sang entre les Libyens.

"La Tunisie se félicite de la décision de cessez le feu en Libye, et elle considère qu'il s'agit d'une étape importante pour mettre un terme à l’effusion de sang entre Libyens et calmer la situation, ouvrant la voie à la fin des opérations militaires dans ce pays", a déclaré le ministère tunisien des Affaires étrangères, dans un communiqué, dimanche.

Et d’ajouter que "la décision ouvre la voie à un retour au dialogue et à la négociation sous les auspices des Nations unies (ONU) et dans le cadre du respect de la légitimité internationale".

La Tunisie a appelé "toutes les parties libyennes à s'engager à respecter le cessez-le-feu".

Dans le même contexte, le ministère tunisien des Affaires étrangères a réitéré son "rejet des solutions militaires" et "son attachement au dialogue et au consensus, comme seul moyen de revenir au processus politique, dans le cadre d'un dialogue global inter-libyen qui mènerait à une solution permanente et définitive, préservant la souveraineté, la stabilité et l'intégrité territoriale de la Libye et ouvrant la voie à la réalisation des aspirations du peuple libyen frère".

En réponse à l'initiative turco-russe, qui a appelé les parties libyennes à cesser les hostilités, un cessez-le-feu est entré en vigueur, dimanche à minuit, entre le gouvernement libyen d’entente nationale, internationalement reconnu, et les forces du général de division à la retraite Khalifa Haftar, qui se disputent la légitimité et le pouvoir dans le pays riche en pétrole.

L'attaque de Haftar contre Tripoli, depuis avril dernier, a avorté les efforts déployés par l'ONU pour organiser une conférence de dialogue entre les Libyens, dans le cadre d'une feuille de route internationale pour faire face à la crise libyenne.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın