Afrique

Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

- L'Agence Anadolu fait le point sur l'actualité tunisienne de ces dernières heures, à travers les médias tunisiens

Wejden Jlassi   | 11.06.2021
Briefing quotidien de l'actualité tunisienne

Tunisia

AA / Tunis

-Tunisie: le secrétaire général de l’INLUCC chargé de la gestion des affaires courantes (TAP)

Le secrétaire général de l'Instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Anouar Ben Hassan, a été, provisoirement, chargé de la gestion des affaires courantes de l'Instance.

Cette désignation intervient en vertu d'une correspondance adressée par la présidence du Gouvernement à l'INLUCC, en date du 9 juin 2021, selon un communiqué de l'Instance rendu public jeudi.

Elle vise à assurer la continuité du service public et à permettre à l'Instance de poursuivre sa mission, a souligné Ben Hassan.

La présidence du Gouvernement a annoncé le 7 juin la nomination de Imed Ben Taleb au poste de président de l'INLUCC pour remplacer Imed Boukhris, qui sera appelé à d'autres fonctions.

-Tunisie/Covid-19: le ministère autorise aux professionnels de santé à faire des tests rapides de dépistage (AA)

Le ministère de la Santé a décidé d'autoriser les pharmaciens et médecins biologistes, les pharmaciens du secteur privé, les médecins du travail et les médecins de libre pratique, à effectuer des tests rapides pour le dépistage du coronavirus, à compter de la publication de cet avis.

L'unité des laboratoires a émis les recommandations techniques à respecter pour effectuer les analyses, aux professionnels de santé concernés.

Le ministère a également fixé le prix maximum du test rapide à 20 dinars (environ 7,31 dollars), dans sa circulaire émise en date du 31 mai 2021, et a fait savoir que le citoyen devrait obtenir une attestation écrite comprenant le résultat et un code prouvant sa validité et sa fiabilité, lit-on de même source.

-Tunisie: 28 562 doses du vaccin anti-Covid administrées mercredi (AA)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, qu'au 88ème jour de la campagne nationale de vaccination qui avait débuté le 13 mars dernier, 28 562 doses de vaccins anti-Covid ont été administrées (mercredi 09 juin 2021).

Le nombre des doses anti-Covid administrées depuis le début de la campagne a atteint les 1 252 125 et celui des inscrits sur la plateforme Evax.tn les 2 339 290.

Quelque 352 570 personnes ont déjà reçu les deux doses du vaccin et sont ainsi entièrement vaccinées.

-Tunisie: Le président de l’ARP fait l’objet d’une « menace sérieuse d’assassinat » (AA)

Le conseiller politique du président de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP/Parlement tunisien) Rached Ghannouchi, Riadh Chouaibi, a révélé jeudi que le ministère de l’Intérieur avait informé Ghannouchi d'une « menace sérieuse d’assassinat », le visant.

Le conseiller du chef de file d’Ennahdha a fait savoir, que «des responsables du ministère de l'Intérieur se sont rendus mercredi soir au bureau de Ghannouchi à la Chambre des représentants, pour l'informer qu’il fait l’objet d'une menace sérieuse d’assassinat ».

Il a ajouté que les responsables du ministère de l'Intérieur « ont indiqué à Ghannouchi qu'ils prendraient les mesures nécessaires pour renforcer sa protection ».

Chouaibi n'a pas précisé si le ministère de l'Intérieur avait informé Ghannouchi, 80 ans, des parties qui le visaient ou non.

-Tunisie: l'ARP appelle à l'ouverture d'une enquête sur les violences policières contre un jeune (TAP)

Le bureau de l'Assemblée des Représentants du Peuple (ARP/Parlement tunisien) a appelé, lundi, à l'ouverture d'une enquête sur les violences policières perpétrées contre un jeune du quartier de Sidi Hassine, à Tunis.

Le bureau du Parlement a dénoncé les violences policières survenues dans ce quartier populaire, appelant au jugement de tous ceux qui s'avéreront impliqués dans cet « odieux » incident.

En effet, une vidéo d'un jeune homme qui s'est fait tabasser avant d’être conduit, nu, dans un fourgon de la police lors d’une intervention sécuritaire contre une manifestation organisée à Sidi Hassine, a été massivement relayée sur les réseaux sociaux, mercredi.

Plusieurs députés ont dénoncé les « images choquantes et étrangères à la culture tunisienne et contraires aux valeurs d'une police républicaine ».

De son côté, le ministère de l'Intérieur a dénoncé les actes de saccage visant les biens publics et privés, affirmant dans ce sens que des policiers ont été agressés à Sidi Hassine-Sijoumi.

Il est à rappeler que des affrontements ont eu lieu mardi entre les forces de l’ordre et des habitants de Sidi Hassine, suite au décès d’un jeune en détention dans des circonstances floues.

-L'UGTT condamne l'acte de violence perpétrée contre un jeune à Sidi Hassine (TAP)

L'Union générale Tunisienne du travail (UGTT) a appelé le chef du gouvernement chargé de la gestion des affaires du ministère de l'intérieur Hichem Mechichi, à assumer la responsabilité des violations commises.

L'UGTT a condamné ce qu'elle a qualifié de violence barbare perpétrée, par des policiers, contre un jeune à Sidi Hassine. Le jeune a été victime d'actes de violence et a été dénudé de ses vêtements sur la voie publique et devant les piétons et les habitants de la zone.

Ces violations représentent la politique d'oppression pratiquée afin de faire taire les protestations sociale et populaire et qui ne fait qu'empirer la situation, a encore précisé la même source. La centrale syndicale a également appelé à ouvrir une enquête et à traduire en justice l'auteur de ces actes d'abus de force.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın