Turquie

Turquie: Une mère de famille devient vigneron grâce aux subventions de l’Etat

- Une subvention de 30 000 livres (environ 3000 €).

Mehmet Çalık   | 28.09.2021
Turquie: Une mère de famille devient vigneron grâce aux subventions de l’Etat

Uşak

AA / Usak (Turquie)

Dilek Vural, âgée de 42 ans et mère de 3 enfants, tient une épicerie avec son mari Serdal Vural dans le village de Yayalar du district de Sivasli dans la province de Usak (ouest). Elle a décidé d’exploiter un vignoble dans son champ de 8 mille m2.

Pour financer l'investissement nécessaire, Vural a candidaté au projet "jeune agriculteur" en 2016, sur les conseils des responsables de la Direction provinciale de l'agriculture et des forêts d'Usak.

Vural, dont la demande a été approuvée par le ministère turc de l'Agriculture et des Forêts et a reçu une subvention de 30 000 livres (environ 3000 €). Elle a planté 13 variétés de plants de vigne dans le vignoble avec le financement qu'elle a reçu. La famille qui participe activement à la culture du vignoble, vend une partie du produit en gros et fabrique de la mélasse de raisin avec le surplus.

Dilek Vural a déclaré au correspondant de l’Agence Anadolu qu'ils travaillaient depuis environ 5 ans et a ajouté : "Nous nous attendons à une production de l'ordre de 8 à 10 tonnes cette année et de 20 tonnes l'année prochaine. Nous souhaitons également faire de l'exportation. Par ailleurs, elle a affirmé être l'une des premières femmes de cette région à faire ce travail’, et qu’elle est ravie qu’’une femme puisse développer un tel projet’’.

Elle estime que son chiffre d’affaires atteindra 100 000 livres cette saison (environ 10 mille €). Elle envisage en outre de développer sa production sur une surface de 6 à 10 hectares au cours de la période à venir.

Précisant que la subvention qu'elle a reçue était indispensable, Vural a déclaré:

"Sans soutien, c'était impossible, je n'aurais pas pu le faire. Parce que je n'aurais pas pu rassembler les 30 000 livres. C'était une grosse somme pour moi. Sans ce soutien, nous n'aurions pas pu arriver là où nous sommes aujourd'hui. Nous sommes heureux du soutien accordé par notre pays aux femmes’’, a-t-elle conclu.

* Traduit du turc par Fatih Karakaya

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.