Turquie

Turquie : Mustafa Sentop dénonce le "massacre de Paris" du 17 octobre 1961

- Le président du Parlement turc a déclaré sur Twitter que la France avait tué ce jour-là plus de 300 manifestants algériens réunis à l'époque pour réclamer l'indépendance de l’Algérie

Ashoor Jokdar   | 17.10.2021
Turquie : Mustafa Sentop dénonce le "massacre de Paris" du 17 octobre 1961

TBMM

AA / Ankara/ Ertuğrul subaşı

Le président du Parlement turc, Mustafa Sentop, a publié un message condamnant le massacre commis par la France contre des dizaines d'Algériens en 1961 dans la capitale, Paris.

Sentop a déclaré sur Twitter, dimanche, que la France avait tué plus de 300 manifestants algériens à Paris le 17 octobre 1961.

Et de poursuivre en citant les déclarations d'Ibrahim Boughali, président de l'Assemblée populaire nationale algérienne, qui a déclaré que ce massacre "restera une tache honteuse dans l’histoire de la France."

Boughali a notamment déclaré que "les crimes contre l'humanité sont imprescriptibles".

Le 17 octobre 1961, la police française s'est livrée à une violente répression contre une manifestation pacifique de milliers d'Algériens réunis à l'époque pour réclamer l'indépendance du pays.

La police française avait alors tué délibérément des dizaines de manifestants algériens dans les rues et les stations de métro, et jeté un certain nombre de blessés dans la Seine, ce qui a entraîné leur mort.

Ces événements sont connus sous le nom de "massacre de Paris".


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.