Turquie

Opération Irini: Ankara ouvre une enquête contre l'intervention illégale contre un navire turc en Méditerranée

- Le 22 novembre, des soldats d’une frégate allemande, dans le cadre de l’opération "Irini" de l’Union Européenne, sont montés à bord et ont inspecté le "Roseline A", ce qui a suscité de vives condamnations de la part de la Turquie.

Tanju Özkaya,Tuncay Çakmak   | 27.11.2020
Opération Irini: Ankara ouvre une enquête contre l'intervention illégale contre un navire turc en Méditerranée

Ankara

AA / Ankara

La Turquie a ouvert une enquête concernant l'inspection illégale par la flotte allemande du cargo "Roseline A", battant pavillon turc, dans les eaux internationales en Méditerranée.

Le Parquet d'Ankara a annoncé, vendredi, avoir ouvert une enquête au sujet de cet incident qui a provoqué de vives réactions en Turquie

Le navire a été inspecté illégalement sans le consentement de l’État turc du pavillon, selon une déclaration du bureau du procureur général d’Ankara, qui est à l'origine de l'enquête.

Le 22 novembre, des soldats d’une frégate allemande, dans le cadre de l’opération "Irini" de l’Union Européenne, sont montés à bord et ont inspecté le "Roseline A", ce qui a suscité de vives condamnations de la part de la Turquie.

Selon le droit de la mer, le consentement de l'État du pavillon doit être obtenu pour que le personnel puisse monter à bord du navire afin de le fouiller.

Malgré les avertissements, les soldats de la frégate de Hambourg ont fouillé le cargo marchand qui transportait de l'aide humanitaire, de la nourriture et de la peinture, à destination de la Libye.

* Traduit du turc par Tuncay Çakmak

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.