Turquie

L'employé turc de l'AA arrêté par la police égyptienne au bureau du Caire, rentré en Turquie

- Hilmi Balci a salué les efforts déployés par les dirigeants turcs, dont le Président Erdogan, et l'administration de l'Agence

İzzet Taşkıran,Nur Asena Gülsoy   | 17.01.2020
L'employé turc de l'AA arrêté par la police égyptienne au bureau du Caire, rentré en Turquie

Istanbul

AA – Istanbul – Nur Asena Gülsoy

L'employé turc de l'Agence Anadolu (AA) arrêté par la police égyptienne au bureau du Caire, est rentré en Turquie.

La police égyptienne a placé en garde à vue 4 employés de l'AA au Caire, avant de les emmener dans un lieu inconnu, mardi soir.

Hilmi Balci faisait partie de ces quatre employés.

Il a été libéré et il est rentré en Turquie, vendredi matin. Le directeur des opérations internationale de l'Agence Anadolu, Mucahit Muhammed Soykan, le directeur du Marketing et des Relations institutionnelles, Yilmaz Yaman, l'éditeur en chef suppléant des News d'Istanbul, Cemal Coskun, le directeur des Affaires administratives d'Istanbul, Sabri Celebioglu, et d'autres employés de l'Agence Anadolu ont accueilli Balci à l'aéroport d'Istanbul.

Balci a dit qu'il a ressenti le soutien du peuple et de l'État turcs en Égypte.

"Nous avons vu les efforts intenses de notre Président de la République [Recep Tayyip Erdogan], de notre ministre des Affaires étrangères [Mevlut Cavusoglu], du chef de Communication de la Présidence [Fahrettin Altun], et de notre président-directeur général, Senol Kazanci, a affirmé Balci. L'affaire a été résolue rapidement et positivement. Voilà que je suis de retour en Turquie."

La police égyptienne a placé en garde à vue 4 employés de l’AA au Caire, dont Hilmi Balci et les ressortissants égyptiens Hussein el Kabbani, Hussein el Abbas et Abdelselam Muhammed, avant de les emmener dans un lieu inconnu.

Des policiers sont intervenus, mardi vers 18h00 (heure turque), dans les bureaux de l’AA au Caire. Sur place, ils ont immédiatement déconnecté les caméras de surveillance et interrompu la connexion internet des bureaux.

La police a fouillé les locaux toute la nuit jusqu’au petit matin. Ils ont confisqué les passeports, les téléphones portables et les ordinateurs des employés de l’AA, leur interdisant tout contact avec l’extérieur.

Nombreuses organisations et institutions internationales ont réagi à cette arrestation arbitraire et appelé les autorités égyptiennes à libérer les détenus immédiatement.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın