Türkİye

La Turquie salue l'atmosphère calme des élections au Liban

- La Turquie continuera à soutenir le Liban, l'État et le peuple, fervent défenseur et partisan de la souveraineté, de l'unité, de la stabilité et de la sécurité du Liban

Fuat Kabakcı   | 16.05.2022
La Turquie salue l'atmosphère calme des élections au Liban

Ankara

AA / Ankara

Le ministère turc des Affaires étrangères s'est félicité de l'atmosphère sereine qui a régné lors des élections législatives au Liban, dimanche.

Ankara a déclaré, dans un communiqué, que la Turquie salue l'achèvement des élections libanaises dans une atmosphère calme.

Et espère que les résultats des élections contribueront positivement à la paix sociale, à la tranquillité et à la stabilité au Liban.

Le ministère également a exprimé son espoir qu'un nouveau gouvernement sera formé dès que possible afin que le Liban puisse relever les défis auxquels il est confronté de manière efficace.

Il a fait savoir que la Turquie continuera à soutenir le Liban, l'État et le peuple libanais, fervent défenseur et partisan de la souveraineté, de l'unité, de la stabilité et de la sécurité du Liban.

Les bureaux de vote au Liban ont fermé dimanche soir et le processus de dépouillement des votes pour les élections législatives a commencé.

103 listes électorales comprenant 718 candidats répartis sur 15 circonscriptions électorales étaient en compétition pour choisir 128 députés au parlement, dont les membres élisent à tour de rôle le président du pays.

Après la fermeture des bureaux de vote, le Premier ministre Najib Mikati a déclaré depuis le siège du ministère de l’Intérieur : "Nous espérons que les élections produiront un nouveau parlement pour sortir le Liban de la crise actuelle".

Mikati a ajouté, lors d'une conférence de presse, que "le taux de participation a dépassé 50% dans de nombreuses régions libanaises, en plus des élections des expatriés, qui sont considérées comme une réalisation importante pour l'Etat libanais".

Il est prévu que les résultats préliminaires des élections commencent à tomber à partir de lundi matin, pour être annoncés ultérieurement par le ministère de l'Intérieur.

Les élections surviennent à la lumière d'une grave crise économique sans précédent que le Liban subit depuis plus de deux ans et a entraîné un effondrement record de la valeur de la monnaie locale par rapport au dollar, ainsi qu'une pénurie de carburant et de médicaments et une hausse des prix alimentaires.

*Traduit de l’arabe par Issa Aliou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.