Turquie

Erdogan: "Sortir plus fort des crises, donne de l'espoir à notre région et au monde"

-Président turc : "Notre pays a toujours été aux côtés de ceux qui placent leurs espoirs en eux mêmes"

Mona Saanouni   | 21.10.2020
Erdogan: "Sortir plus fort des crises, donne de l'espoir à notre région et au monde"

Ankara

AA / Ankara

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que le fait que son pays sort à chaque fois plus fort des crises, donne de l'espoir à la région et au monde en général.

C'est ce qui ressort d'une conférence de presse tenue, mardi dans la capitale Ankara, après avoir présidé la réunion du gouvernement.

Le président turc a affirmé que "son pays fera vivre plus de cauchemars à ceux qui ne renoncent pas à leurs rêves de liquider la Turquie de la région".

Il a souligné que "toute personne sensée reconnaît que la Turquie sort plus forte des crises, en dépit de certains problèmes auxquels elle est confrontée".

Et Erdogan de poursuivre que "la Turquie sort, à chaque fois, des luttes qu'elle mène, avec succès, elle donne de l'espoir à toute la région et au monde, ce qui déplaît à certains".

Il a ajouté que "plus la Turquie grandit et devient plus forte, plus elle s'intéresse naturellement aux questions dans lesquelles elle intervient directement ou indirectement".

Le président turc a assuré qu'une partie de cet intérêt découle des responsabilités de son pays dues à ses positions historiques, sentimentales et morales, soulignant que la Turquie continuera à soutenir fermement les opprimés, le droit et la justice.

Il a expliqué que son pays a toujours été aux côtés de tous les peuples qui placent leurs espoirs en eux mêmes des Balkans au Caucase et de l'Asie à l'Afrique.

Par ailleurs, Erdogan a souligné que la Turquie n'a pas accepté et n'acceptera pas que l'Irak devienne un foyer pour les organisations terroristes, assurant qu'elle n'a pas pas laissé des millions de Syriens dans les griffes du régime tortionnaire d'al-Assad et des organisations terroristes.

Dans le même ordre d'idées, ll a affirmé que la Turquie n'a pas toléré et ne tolérera pas les agissements des putschistes en Libye pour diviser le pays, ni les tentatives visant à priver Ankara de ses droits ainsi que ceux des Chypriotes
turcs en Méditerranée orientale.

Il a également réitéré le soutien de son pays à l'Azerbaïdjan dans sa lutte pour libérer ses terres de l'occupation arménienne.

Le président Erdogan a indiqué que la Turquie n'avait jamais éludé les responsabilités qui lui étaient confiées en raison de son emplacement stratégique important.

Il a rappelé que le peuple turc a sacrifié sa vie pour défendre sa patrie il y a 1000 ans, ajoutant qu'il fera vivre plus de cauchemars à ceux qui ne renoncent pas à pas leurs rêves pour liquider la Turquie dans cette région.

Le président turc a conclu par affirmer "qu'il brisera toute main qui tentera de toucher à l'indépendance du peuple turc, son avenir, son drapeau, son Adhan, son État et sa patrie".

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın