Turquie

Erdogan: "Nous n'approuvons pas les développements entre la Russie et l’Ukraine”

- "Notre souhait est de réunir rapidement Poutine et Zelensky, leur permettre de s'entretenir en tête à tête", a également affirmé Recep Tayyip Erdogan, président de la République de Turquie.

Mehmet Tosun, Burcu Çalık Göçümlü   | 20.01.2022
Erdogan: "Nous n'approuvons pas les développements entre la Russie et l’Ukraine”

Ankara

AA / Ankara

"Nous n'approuvons pas les développements entre la Russie et l’Ukraine” a déclaré le président turc, Recep Tayyip Erdogan.

Erdogan animait, jeudi, une conférence de presse conjointe avec son homologue Salvadorien, Nayib Bukele, actuellement en visite officielle en Turquie.

Erdogan a tout d’abord affirmé son grand enthousiasme d’accueillir Nayib Bukele, première visite officielle d'un chef d'Etat du Salvador en Turquie.

Selon lui, cette visite historique sera "un tournant dans les relations entre les deux pays".

Erdogan s’est ensuite penché sur le volume des échanges commerciaux bilatéraux.

“Malgré la pandémie, nos relations économiques et commerciales ont connu une sérieuse augmentation au cours de la récente période. Alors qu’en 2020, notre volume commercial dépassait les 27 millions de dollars, ce chiffre s’est rapproché des 50 millions de dollars l’an dernier. Cette hausse d’environ 80% est un indicateur du haut potentiel. Ainsi, notre objectif est de porter nos échanges avec le Salvador à 100 millions de dollars dans un premier temps, puis à 500 millions de dollars dans les 5 prochaines années”, a-t-il assuré.

Erdogan a ensuite répondu aux questions des journalistes.

Interrogé sur les tensions entre la Russie et l’Ukraine, le Président turc a affirmé: "Nous n'approuvons pas les développements entre la Russie et l’Ukraine”.

“Une atmosphère de conflit dans la région nous dérange en tant que pays ayant des liaisons avec les deux parties. Notre souhait est de réunir rapidement Poutine et Zelensky, leur permettre de s'entretenir en tête à tête. En ce sens, nous attachons une grande importance à la visite de Poutine en Turquie et à ma visite en Ukraine au début du mois prochain”, a-t-il poursuivi.

"Nous souhaitons que la paix domine dans la région et qu’il n’y ait pas d’autres développements négatifs”, a-t-il conclu.

Pour sa part, le Président du Salvador, Nayib Bukele a affirmé que la Turquie est un pays important pour son pays.

"La Turquie affiche une croissance forte. Nous le remarquons. Elle est forte actuellement. Elle le sera davantage dans l'avenir. Nous voulons prendre part à la croissance de la Turquie et nous voulons l'accompagner. C'est pourquoi cette visite a une grande importance pour nous", a-t-il dit.

"Nous avons toujours travaillé avec un partenaire unique. Nous nous sommes toujours tournés vers les Etats-Unis. Vous le savez tous, notre partenaire commercial sont les Etats-Unis. Evidemment, c'est très important pour nous. Mais il est aussi important pour le Salvador de se tourner vers d'autres horizons. La Turquie est l'un d'entre-eux. C'est pourquoi nous sommes ici", a-t-il conclu.

* Traduit du turc par Ayse Betul Akcesme

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın