Turquie

Erdogan : "La Turquie est un partenaire stratégique pour les pays africains"

- Déclaration du Président turc lors d'une conférence de presse avant sa tournée africaine qui comprend l'Angola, le Togo et le Nigeria

Baybars Can   | 17.10.2021
Erdogan : "La Turquie est un partenaire stratégique pour les pays africains"

Ankara

AA/Istanbul

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan, a qualifié les relations de son pays avec les pays africains de "stratégiques".

C'est ce qui est ressorti de la déclaration du Président Erdogan lors d'une conférence de presse tenue à Istanbul avant sa tournée africaine qui comprendra l'Angola, le Togo et le Nigeria du 17 au 20 octobre courant.

"La Turquie est un partenaire stratégique pour les pays africains avec un volume d'échanges dépassant les 25 milliards de dollars fin 2020", a souligné le Président Erdogan.

Le Président turc a indiqué qu'il a effectué 38 visites dans 28 pays africains à ce jour en tant que Premier ministre et Président de la République.

Il a souligné que ses visites en Angola et au Togo étaient d'une importance particulière, étant, officiellement, les premières au niveau de la Présidence de la République.

Le chef de l'Etat turc a déclaré que la Turquie cherchait à se rapprocher des pays du continent africain dans tous les domaines, parallèlement à l'élargissement du réseau des représentations diplomatiques turques sur le continent.

Concernant l'Angola - la première station de sa tournée - Erdogan a souligné qu'il s'agirait d'une nouvelle étape pour les relations entre les deux pays, qui intervient trois mois après la visite de son homologue angolais Joao Lourenço en Turquie.

Au programme de la visite, le Président Erdogan a indiqué qu'il prononcera un discours au Parlement angolais, puis présidera avec son homologue angolais une réunion du forum d'affaires entre les deux pays.

Les relations bilatérales, notamment les avancées importantes dans les domaines de la défense et de la sécurité, seront également au menu des discussions.

Concernant le Togo, Erdogan a indiqué que l'ambassade de son pays dans la capitale, Lomé, a commencé ses travaux le premier avril dernier, portant à 43 le nombre d'ambassades turques en Afrique.

Le Président turc a indiqué qu'il discutera avec son homologue togolais, Faure Gnassingbé, des moyens de développer les relations entre les deux pays.

Erdogan a également signalé qu'il rencontrera au Togo le Président du Burkina Faso, Roch Marc Christian Kaboré et le Président du Libéria George Weah au cours d'un banquet de travail parrainé par la présidence de la République du Togo, en plus de rencontres bilatérales avec ses homologues.

Quant à sa visite au Nigeria, la troisième et dernière étape de sa tournée, Erdogan a indiqué que cette visite est importante pour un pays membre de l'Organisation de la coopération islamique, de l'Union africaine, de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest, de l'Organisation des exportateurs de pétrole (OPEP) et du Groupe des huit pays islamiques en développement (D-8).

Erdogan discutera avec des responsables nigérians des moyens de développer les relations, le Nigeria étant le plus grand partenaire commercial de la Turquie en Afrique subsaharienne, avec un volume des échanges entre les deux pays atteignant les 2 milliards de dollars l'année dernière.

Le Président turc a souligné que son pays vise à augmenter le volume des échanges à 5 milliards de dollars dans la prochaine étape, notant qu'il existe une coopération militaire entre les deux pays dans les domaines des industries de défense ainsi que de la lutte contre le terrorisme.

"Nous ne considérons pas les relations de coopération avec les pays africains comme à court terme ou visant à servir nos intérêts", a affirmé le chef de l'Etat turc.

Le chef de l'Etat turc a également indiqué que son pays a fourni du matériel et des fournitures médicales à 159 pays et 12 institutions internationales afin de les aider à lutter contre l'épidémie de Coronavirus.

Erdogan a renouvelé l'engagement de la Turquie à faire tout son possible pour fournir, une fois prêt, le vaccin turc "Turkovac", en soutien à tous les pays dans le besoin.

Le Président de la République de Turquie a également souligné qu'Istanbul accueillera les 21 et 22 octobre le troisième Forum des affaires turco-africain, et les 17 et 18 décembre le Sommet conjoint turco-africain.

Erdogan a déclaré : "Je suis convaincu que le rôle du continent africain sera prépondérant sur la scène internationale au XXIe siècle, nous voulons donc faire avancer nos relations sur la base du profit mutuel et du partenariat égalitaire".

IL a noté que son pays continue de renforcer le rapprochement avec le continent africain dans tous les domaines.

Et d'ajouter : "Nous n'adopterons jamais les anciennes politiques coloniales avec des moyens modernes, bien au contraire, nous œuvrons à réussir et à aller de pair avec nos frères africains".

Erdogan est accompagné lors de sa tournée par des ministres et des députés, ainsi que par des représentants du monde de la finance et des affaires.

*Traduit de l'arabe par Hend Abdessamad

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.