Turquie

Erdogan appelle l'OCI à faire cesser les politiques israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

- "Nous sommes déterminés à défendre la Cause palestinienne jusqu'au bout et devons éviter tout acte nuisant à la Cause", a insisté le Président turc

Ahmet Sertan Usul   | 24.11.2021
Erdogan appelle l'OCI à faire cesser les politiques israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie

Ankara

AA / Ankara

Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan appelle l'Organisation de la Coopération islamique (OCI) à faire cesser les politiques israéliennes à Jérusalem-Est et en Cisjordanie.

Le Chef de l'État turc a envoyé un message vidéo à la 37ème réunion ministérielle du Comité permanent économique et commercial de l'OCI, mercredi.

Il a fait remarquer que les pays musulmans luttent non seulement contre les problèmes engendrés par la pandémie de Covid-19, mais aussi contre d'autres menaces, dont le terrorisme, la pauvreté, les conflits internes et la crise migratoire.

"Dans ce contexte, en tant que pays de l'OCI, nous devons renforcer notre coopération économique d'un côté, et fournir le soutien politique, humanitaire, financier et juridique nécessaire aux pays frères", a affirmé Erdogan.

Ainsi, il a mis l'accent sur la question palestinienne.

"Nous sommes déterminés à défendre la Cause palestinienne jusqu'au bout, a-t-il dit. Les pays de l'OCI doivent éviter tout acte nuisant à la Cause. Nous devons faire cesser les politiques israéliennes de colonisation, de destruction, d'exil, de confiscation et d'évacuation à Jérusalem-Est et en Cisjordanie. L'essentiel, c'est d'assurer la paix et la stabilité durables avec deux États."

Le Président turc a insisté sur le fait que d'autres peuples musulmans font l'objet d'oppression, dont les musulmans Rohingyas et les Turcs ouïghours.

"La paix n'est pas possible dans l'État d'Arakan tant que les Rohingyas retournent au Myanmar de manière sécurisée et volontaire, a-t-il poursuivi. […] La communauté internationale a échoué à mettre fin aux atrocités en Syrie. Il est indispensable de trouver une solution durable qui protègera l'intégrité territoriale de la Syrie et permettra le retour sécurisé des demandeurs d'asile. Nous poursuivrons notre lutte avec détermination contre les organisation terroriste Daech et YPG/PKK qui menacent notre sécurité nationale."

En outre, Erdogan a dit "suivre de près la situation des Turcs ouïghours et des autres minorités musulmanes dans la Région autonome du Xinjiang en Chine".

"J'exprime, une nouvelle fois, notre attente à ce que l'Organisation soit sensible à ce sujet", a-t-il conclu.

*Traduit du turc par Nur Asena Ertürk

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.