Sante

Israël/Covid-19: La réponse du gouvernement à la variante Omicron soulève un tollé

- Un médecin israélien accuse les autorités sanitaires d'exagérer la peur de la variante Omicron

Ekip   | 16.01.2022
Israël/Covid-19: La réponse du gouvernement à la variante Omicron soulève un tollé

Israel

AA / Ankara

La réponse du gouvernement israélien à la variante du coronavirus, Omicron, a déclenché une controverse dans le milieu médical.

Dans un post publié sur la page Facebook officielle de l'hôpital Ichilov, le Dr Idit Matot, responsable du département d'anesthésiologie et de soins intensifs, a accusé les autorités sanitaires israéliennes d'exagérer la peur de la variante Omicron.

"Nous avons vu au cours du mois dernier que la variante Omicron est très contagieuse mais ne cause que des dommages minimes", a déclaré le Dr Matot.

Le médecin israélien a fait remarquer que l'hôpital Icholov, principal complexe hospitalier de Tel Aviv, ne compte pas un seul patient atteint de la variante Omicron sous respirateur artificiel.

Elle a déclaré que les informations publiées dans les médias sur le nombre de patients gravement atteints par le coronavirus étaient "trompeuses", appelant à un assouplissement des mesures de quarantaine.

"Les gens sont obligés d'être emprisonnés chez eux. Nous sommes dans un confinement de facto et le pays est au bord de l'effondrement. Sommes-nous devenus fous ?" a déclaré Matot.

La critique du médecin israélien a toutefois été rejetée par le ministère de la Santé, qui a déclaré que sa réponse à la variante Omicron vise à protéger les groupes à risque d'infection.

"La politique suggérée par le professeur Matot est susceptible d'entraîner un préjudice grave pour les groupes à risque et une augmentation du nombre de patients gravement atteints, ainsi que de la mortalité", a déclaré le ministère dans un communiqué.

"Malheureusement, le comportement du professeur Matot et le langage qu'elle a choisi pour s'exprimer font craindre que la soif de publicité prenne parfois le pas sur le sens de la responsabilité", est-il ajouté.

Le ministère a également qualifié la publication de l'opinion de Mme Matot sur le compte officiel de l'hôpital Ichilov de "prohibée et inappropriée".

Quelque 6,5 millions de personnes en Israël ont reçu au moins une dose du vaccin contre le coronavirus et 4,2 millions ont reçu deux doses et un rappel.

Depuis le début de la pandémie, le pays a confirmé environ 1,7 million de cas de coronavirus et plus de 8 000 décès liés au virus.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın