Turquie, Sante

Covid-19: Le taux des décès en soins intensifs a reculé de 58 à 10% en Turquie

Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a également affirmé que le nombre des guérisons est plus de 2 fois supérieurs à celui des nouveaux cas

Yeşim Sert Karaaslan, Ayvaz Çolakoğlu   | 29.04.2020
Covid-19: Le taux des décès en soins intensifs a reculé de 58 à 10% en Turquie

Ankara

AA - Ankara

Le ministre turc de la Santé, Fahrettin Koca, a assuré que dans le cadre de la lutte contre le Covid-19, le taux des décès en soins intensifs a reculé de 58 à 10% et celui des décès de malades intubés de 74 à 14% dans les hôpitaux turcs.

Koca a animé, mercredi, une conférence de presse afin de faire le point sur l'évolution de la pandémie en Turquie.

Il a affirmé que les indicateurs sont rassurants et donnent des indices sur un éventuel retour prochain à la vie normale.

"Le taux des décès de patients en soins intensifs a reculé de 58 à 10% et celui des décès de malades intubés de 74 à 14%" a indiqué Koca qui a demandé encore un peu de patience à ses concitoyens, surtout ceux comme les moins de 20 ans et les plus de 65 ans qui sont confinées chez eux.

Fahrettin Koca a assuré que la Turquie est le pays d'Europe où le taux de mortalité dû au Covid-19 est le plus bas et que le traitement y est appliqué le plus tôt possible dès l'apparition des premiers symptômes.

"Lors des dernières 24 heures, le nombre des guérisons est plus de 2 fois supérieurs à celui des nouveaux cas, voilà où nous en sommes", a-t-il précisé.

A une question d'un journaliste sur le nombre des soignants infectés par le Covid-19, Koca a rappelé qu'il n'était pas favorable à la communication de cette information avant de poursuivre:

"Le nombre des soignants contaminés est de 7 428, ce qui représente 6,5% du total des cas".

Koca a notamment démenti la polémique soulevée par le rapatriement avec un avion ambulance d'un citoyen turc vivant en Suède et atteint du coronavirus qui s'est vu refuser une hospitalisation dans ce pays et dont beaucoup sur les réseaux sociaux en Turquie ont affirmé qu'il s'agissait d'un membre de sa famille avant d'ajouter que de la même manière, un citoyen turc a été rapatrié de France et un autre de Russie.

"La Turquie est le seul pays au monde à fournir des services médicaux aériens entièrement gratuit", a-t-il lancé.



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın