Politique

Vienne: reprise des pourparlers sur le nucléaire iranien après 5 mois d'interruption

- Le principal négociateur iranien déclare que l'objectif principal de la réunion de Vienne est la levée des sanctions américaines

Ekip   | 30.11.2021
Vienne: reprise des pourparlers sur le nucléaire iranien après 5 mois d'interruption

Berlin

AA / Berlin / Oliver Towfigh Nia

L'Iran et les puissances mondiales ont repris, lundi, leurs pourparlers à Vienne après une interruption de cinq mois, dans une ultime tentative de retourner à l'accord sur le nucléaire de 2015.

Les diplomates de l'Iran, de la Chine, de la France, de l'Allemagne, de la Russie et du Royaume-Uni se sont réunis à l'hôtel prestigieux Palais Coburg à 13 heures GMT, dans un contexte de faibles perspectives d'accord.

Des messages seront communiqués aux diplomates américains, car la partie iranienne a de nouveau refusé d'organiser des discussions directes, les États-Unis n'étant plus membres de l'accord sur le nucléaire.

Selon l'agence de presse officielle iranienne IRNA, le négociateur en chef du nucléaire iranien, Ali Bagheri Kani, a déclaré que son pays avait ce qu'il a qualifié de "volonté sérieuse", consistant à garantir la levée des sanctions américaines lors du nouveau cycle de négociations de Vienne.

Kani a ajouté que ce cycle de négociations se concentrera sur la levée des sanctions ; il est donc impossible de prévoir une date précise pour le septième cycle de négociations à Vienne.

Il a précisé que la réunion de lundi sera consacrée à l'examen des perspectives de ce cycle de négociations et qu'un calendrier sera annoncé ultérieurement.

Pendant ce temps, le principal négociateur de la Russie, Mikhail Ulyanov, a réitéré dans une interview exclusive avec IRNA qu'il croit fermement qu'il est possible de parvenir à un accord dans ce cycle de négociations.

Le diplomate russe a ajouté qu'il était optimiste quant au cycle actuel de négociations à Vienne.

Faisant référence aux différences persistantes entre l'Iran et les puissances occidentales, Ulyanov a déclaré : "C'est la tâche des diplomates de surmonter les différences et les difficultés".

Le responsable russe s'est dit "optimiste" et estime qu'il sera "désastreux" que ce processus n'aboutisse pas.

"Cela pourrait avoir des conséquences extrêmement négatives pour tout le monde. Notre tâche consiste donc à prévenir les facteurs négatifs, à les surmonter et à faire aboutir les négociations", a déclaré Ulyanov à Vienne (IRNA).

Plusieurs cycles de discussions informelles, dont une réunion trilatérale entre l'Iran, la Chine et la Russie, et une autre entre Ali Bagheri Kani et Enrique Mora de l'UE, ont eu lieu dimanche pour préparer la suite des pourparlers.

Le plan d'action global conjoint (PAGC), communément appelé accord sur le nucléaire iranien, a été signé en 2015 par l'Iran, les États-Unis, la Chine, la Russie, la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne et l'UE.

Dans le cadre de cet accord, Téhéran s'est engagé à limiter ses activités nucléaires à des fins civiles et, en contrepartie, les puissances mondiales ont accepté d'abandonner leurs sanctions économiques contre l'Iran.

Or, sous la présidence de Donald Trump, les États-Unis se sont retirés unilatéralement de l'accord en 2018 et ont réimposé des sanctions sévères à l'Iran, ce qui a incité Téhéran à ne plus se conformer à l'accord sur le nucléaire.

Téhéran et Washington continuent de camper fermement sur leurs positions. Alors que l'Iran souhaite la suppression de toutes les sanctions américaines et des garanties données par Washington pour ne pas se retirer à nouveau de l'accord, les États-Unis demandent à l'Iran de se conformer à ses engagements.

Au début du mois, Ali Bagheri Kani, qui est également vice-ministre iranien des affaires étrangères, s'est rendu à Londres, Paris et Berlin pour tenter de trouver une solution à l'impasse du dossier nucléaire.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.