Politique, Archive, Afrique

RCA: La Séléka exclut de ses rangs les ministres censés la représenter au sein du gouvernement

Ils ont refusé de se soumettre à l’injonction du mouvement de démissionner des postes qui leur ont été confiés au sein du gouvernement.

02.09.2014
RCA: La Séléka exclut de ses rangs les ministres censés la représenter au sein du gouvernement

AA/Desk

La Séléka a exclu, lundi, pour « haute trahison » les ministres désignés par le nouveau premier ministre centrafricain pour la représenter au sein du gouvernement après leur refus de démissionner, selon un communiqué.

La coalition Séléka estime dans un communiqué signé par Nouredine Adam, son premier vice-président, qu’elle n’a pas été associée au choix des trois ministres censés la représenter au sein du gouvernement du nouveau premier ministre Mahamat Kamoun et que leur refus de démissionner constitue une « une haute trahison » qui justifie leur exclusion du mouvement.

« Tous les membres de l’ex-coalition Seleka ayant participé au présent gouvernement sont exclus définitivement  du mouvement", a affirmé Nouredine Adam.

Trois ministres issus de la Séléka ont été nommés, au sein du gouvernement de "large ouverture" formé le 22 août dernier par le nouveau premier ministre musulman Mahamat Kamoun.La Séléka avait annoncé qu'elle ne reconnaissait pas ni la nomination du premier ministre Mahamat Kamoun ni celle de son gouvernement.

Mahamat Tahib Yacoub, ministre de l'Elevage, Arnaud Djoubaye Abazène ministre des Transports et  Abdallah Kadre Hassane ministre des Postes et télécommunications ont refusé la semaine dernière  de se soumettre à l’injonction du mouvement qu’ils sont censés représenter de démissionner des postes qui leur ont été confiés  au sein du gouvernement.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın