Politique

Pourparlers israélo-marocains pour le renforcement de la coopération sécuritaire

- Le Maroc est le quatrième pays arabe à accepter une normalisation avec Israël en 2020, après les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan

1 23   | 05.08.2022
Pourparlers israélo-marocains pour le renforcement de la coopération sécuritaire

Morocco

AA / Rabat

Le Maroc et Israël ont discuté du renforcement de la coopération bilatérale dans le domaine de la sécurité pour asseoir des bases d'un partenariat sécuritaire qui sert les intérêts communs des deux pays.

C'est ce qui ressort d'une rencontre entre le directeur général de la Sûreté nationale marocaine, Abdellatif Hammouchi et le commissaire général de la police israélienne, Yaakov Shabtai, tenue mardi dans la capitale, Rabat, selon un communiqué publié jeudi par la Direction générale de Sûreté nationale et relayé par l'agence de presse officielle.

Le communiqué précise que cette rencontre s'inscrit dans le cadre d'une visite de travail effectuée depuis lundi, par le commissaire général de la police israélienne, à la tête d'une délégation de sécurité, au Royaume du Maroc.

La visite vise à renforcer la coopération bilatérale dans le domaine de la sécurité et à asseoir les bases d'un partenariat sécuritaire qui sert les intérêts communs du Royaume du Maroc et d'Israël.

Elle vise également à partager les expériences et l'expertise dans tous les domaines de la sécurité, notamment dans les domaines de la lutte contre le terrorisme et diverses formes de criminalité transnationale organisée, selon le même communiqué.

Le mois dernier, le chef d'état-major de l'armée israélienne, Aviv Kokhavi, s'est rendu au Maroc, suivi de la visite du ministre israélien de la Justice, Gideon Sa'ar.

Le 10 décembre 2020, Israël et le Maroc ont annoncé la reprise des relations diplomatiques entre eux après leur suspension en 2000, après que Rabat a gelé les relations, en raison du déclenchement de la deuxième intifada palestinienne.

Le Maroc est le quatrième pays arabe à accepter une normalisation avec Israël en 2020, après les Émirats arabes unis, le Bahreïn et le Soudan, tandis que l'Égypte et la Jordanie ont deux accords de paix avec Israël, conclus respectivement en 1979 et en 1994.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın