Politique

Pakistan: "nous ne permettrons pas aux États-Unis d'utiliser nos bases militaires"

- Pour ses éventuelles opérations en Afghanistan après l'achèvement du retrait des forces américaines

Muhammet Nazım Taşcı   | 19.06.2021
Pakistan: "nous ne permettrons pas aux États-Unis d'utiliser nos bases militaires"

İslamabad

AA / Islamabad

Le Premier ministre pakistanais Imran Khan a déclaré que son pays n'autoriserait pas aux services de renseignement américains d’utiliser des bases militaires sur son sol pour mener des opérations en Afghanistan, après le retrait de l'armée américaine de ce pays voisin.

"Il n'est pas possible d'autoriser aux Etats-Unis d'utiliser nos bases pour une quelconque opération en Afghanistan", a affirmé Khan dans une déclaration au site d'information américain "Axios".

Khan a critiqué les gouvernements pakistanais précédents qui ont permis aux États-Unis d'utiliser les bases pakistanaises pour mener des opérations de drones en Afghanistan.

Il a souligné que les drones américains n'ont lancé aucune attaque contre les territoires afghans depuis le Pakistan, depuis sa prise de fonction en 2018.

Les États-Unis cherchent à trouver de nouvelles voies pour leurs éventuelles opérations en Afghanistan, avec l'achèvement du processus de retrait des forces américaines en septembre prochain.

Le directeur de la CIA, William Joseph Burns, s'est rendu au Pakistan en mai dernier, pour discuter avec Khan de la question des bases militaires, mais sa demande avait été rejetée par le Premier ministre pakistanais.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın