Politique

Macédoine du Nord : l’épreuve difficile de la seule entraîneuse femme d’escrime

- Parmi les 23 entraîneurs d’escrime du monde, Bilyana Kuzmanovska est la seule femme

Edıta Zekjırovıkj, Dzihat Aliju   | 21.01.2022
Macédoine du Nord : l’épreuve difficile de la seule entraîneuse femme d’escrime

Üsküp

AA / Skopje

Bilyana Kuzmanovska, la seule entraîneuse d'escrime de Macédoine du Nord, veut faire aimer l'escrime aux jeunes.

Âgée de 51 ans, Kuzmanovska a pour but de transmettre ses connaissances aux jeunes et de les influencer à devenir non seulement de bons sportifs mais aussi de bonnes personnes.

Interviewée par l’Agence Anadolu (AA), Kuzmanovska explique qu'ils travaillent sur la préparation physique, technique, tactique et mentale.

"L’escrime contribue au fait que lorsque les escrimeurs arrêtent un jour l'escrime, ils restent toujours compétitifs, sur la bonne voie et n'abandonnent qu'au dernier moment", a-t-elle déclaré.

Ayant fait connaissance avec l’escrime en 1986, Kuzmanovska se bat contre les difficultés et les stéréotypes avec son "épée dans sa ceinture".

Décrivant sa rencontre avec ce sport comme un coup de foudre, elle souligne que l’escrime est désormais pour elle le sens de la vie.

Kuzmanovska, l'une des 23 entraîneurs d’escrime du monde, a assuré qu’il a été prouvé que l’escrime peut surmonter tous les obstacles durant le reste de la vie.

Par ailleurs, Kuzmanovska a également souligné qu’elle travaillait avec des enfants atteints du syndrome de Down (Trisomie-21) avant l’épidémie de coronavirus (Covid-19).

*Traduit du turc par Hilal Serefli Sari

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın