Politique

L'Iran reconnait tester des missiles balistiques

Ahmet Dursun,Ayvaz Çolakoğlu   | 11.12.2018
L'Iran reconnait tester des missiles balistiques

Ankara

AA - Ankara - Ayvaz Colakoglu

En réponse aux affirmations américaines d'un nouvel essai de missile balistique, l'Iran a affirmé procéder aux tests de 40 à 50 missiles par an.

Dans un communiqué écrit distribué mardi à la presse, le commandant des Gardiens de la révolution islamique, Amir Ali Hajizadeh, a répondu aux affirmations du ministre américain des Affaires étrangères, Mike Pompeo, selon lesquelles, Téhéran aurait procédé au test d'un nouveau missile balistique à moyenne portée en violation de l'interdiction imposée par le Conseil de sécurité des Nations unies.

"Nous réalisons des tests de missiles. Ce dernier test était très important", a-t-il souligné, ajoutant que la réaction américaine prouvait à quel point cette question est primordiale pour l'Iran.

N'apportant aucune précision sur les spécificités du modèle testé, Hajizadeh a simplement précisé que l'Iran effectuait entre 40 et 50 tests de ce type par an.

Dans une déclaration datée du 1er décembre, Mike Pompeo avait indiqué que l'Iran poursuivait les tests pour se doter d'un missile à moyenne portée capable de transporter des têtes nucléaires, en violation de la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations Unies.

A la suite de cette déclaration, le Conseil de sécurité des Nations unies s'était réuni, le 4 décembre, à la demande de la France et du Royaume-Uni, sans pouvoir aboutir à une décision sur la question des essais de missiles balistiques par Téhéran.

L'accord sur le nucléaire iranien, que les Etats-Unis ont décidé de quitter unilatéralement, interdit à l'Iran de poursuivre ses travaux dans l'objectif de se doter d'un missile balistique capable de transporter une tête nucléaire. Une interdiction notifiée dans la résolution 2231 du Conseil de sécurité des Nations unies. Pour sa part, l'Iran récuse les accusations américaines, insistant sur le fait que les essais portent sur le développement de missiles conventionnels.



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın