Politique

Libye: une nouvelle attaque des milices de Haftar repoussée au sud de Tripoli

Quelques heures après l'adoption par le Conseil de sécurité d'une résolution appuyant le cessez-le-feu dans le pays

Mourad Belhaj   | 13.02.2020
Libye: une nouvelle attaque des milices de Haftar repoussée au sud de Tripoli Photo d'archives

Trablus

AA / Walid Abdallah

Les forces du gouvernement libyen d’entente nationale ont annoncé, jeudi, avoir repoussé une attaque des milices du général à la retraite, Khalifa Haftar, sur l'axe « Al-Machrou’ » au sud de la capitale Tripoli, quelques heures après l’adoption par le Conseil de sécurité d’une résolution soutenant le cessez-le-feu dans le pays.

Le porte-parole du centre d’information de l'opération "Volcan de la Colère", Mustafa Al-Mujie, a déclaré à Anadolu que les milices de Haftar avaient lancé une attaque contre les positions des forces gouvernementales, et que l'attaque avait été repoussée.

Al-Mujie a ajouté que leurs forces progressent maintenant après avoir réussi à repousser l'attaque et que les combats se poursuivent.

Mercredi, le Conseil de sécurité des Nations Unies a approuvé un projet de résolution britannique appelant à un engagement en faveur d'un cessez-le-feu en Libye, à la suite de la Conférence internationale de Berlin. Le projet de résolution n ° 2510 du Conseil de sécurité a obtenu l'approbation de 14 des 15 membres du Conseil, tandis que la Russie (avec droit de veto) s'est abstenue lors du vote.

Sur une initiative turco-russe, un cessez-le-feu est entré en vigueur, le 12 janvier, entre le gouvernement libyen d’entente nationale, internationalement reconnu, et les forces du général à la retraite, Khalifa Haftar, qui conteste la légitimité et l'autorité du gouvernement sur le pays.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.