Politique

Libye: Découverte de 5 nouveaux charniers à Tarhouna

- L'Autorité publique pour la recherche et l'identification des personnes disparues a déclaré que "les unités de recherche commenceront demain (mardi) dans la matinée le processus d'exhumation des dépouilles"

1 23   | 11.10.2021
Libye: Découverte de 5 nouveaux charniers à Tarhouna

Libyan

AA / Walid Abdallah

L'Autorité publique pour la recherche et l'identification des personnes disparues en Libye (gouvernementale) a annoncé, lundi, que "les unités de recherche ont découvert cinq nouveaux charniers" dans la ville de Tarhouna, au sud de la capitale, Tripoli.

Cette annonce a été faite dans un bref communiqué publié par l'autorité sur sa page officielle Facebook.

Le communiqué ajoute que "les unités de recherche commenceront demain (mardi) dans la matinée à exhumer les dépouilles."

Des fosses communes contenant des restes humains sont régulièrement découvertes dans les zones que contrôlaient les milices du général renégat Khalifa Haftar, qui ont combattu pendant des années l'ancien gouvernement d'entente nationale reconnu par la communauté internationale.

L'Autorité libyenne a annoncé, en mars dernier, que le nombre de personnes disparues recensées par ses services s'élevait à 3 650 dans différentes villes, dont 350 à Tarhouna.

Le 16 mars, le pays riche en pétrole a connu une percée politique, lorsqu'une autorité transitoire élue, composée d'un gouvernement d'unité et d'un Conseil présidentiel, a pris ses fonctions pour conduire le pays aux élections législatives et présidentielles du 24 décembre.

Mais Haftar persiste à agir en marge du gouvernement légitime, à la tête d'une milice armée qui contrôle de nombreuses régions. Il s'autoproclame "commandant en chef de l'armée nationale libyenne", disputant ses compétences au Conseil présidentiel.


*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.