Politique

Les deux ressortissants canadiens détenus en Chine libérés

- Selon une déclaration faite, vendredi soir, par le PM Trudeau, quelques heures après une entente conclue entre la justice américaine et la dirigeante de Huawei, Meng Wanzhou, placée en résidence surveillée à Vancouver

Ekip   | 25.09.2021
Les deux ressortissants canadiens détenus en Chine libérés

Canada

AA / Montréal / Hatem Kattou

Les deux Canadiens Michael Kovrig et Michael Spavor, détenus en Chine depuis fin 2018, ont été libérés de prison et sont en route vers le Canada, a annoncé, vendredi soir, le Premier ministre Justin Trudeau, à Ottawa.

Dans une déclaration faite au terme d’une convocation en urgence de la presse et relayée par les principaux réseaux d’information du pays, Justin Trudeau a souligné qu’il y a « à peu près 12 minutes, l'avion transportant Michael Kovrig et Michael Spavor a quitté l'espace aérien chinois et ils sont en route pour le Canada ».

Animant un court point de presse, le premier depuis sa récente réélection, lundi, au poste de Premier ministre, Trudeau a ajouté que « Ces hommes ont vécu pendant plus de 1000 jours une épreuve épouvantable ».

« Ils ont fait preuve de détermination, de grâce, de résilience à chaque étape et ils sont une inspiration pour nous tous », a-t-il insisté.

Trudeau a tenu à préciser qu’il a eu « un échange, au moins, sur le sort des deux Michael avec le président chinois, Xi Jinping, durant les deux dernières années », précisant cependant que le « mérite revient surtout aux efforts des diplomates et des fonctionnaires qui ont travaillé sur le dossier ».

Il convient de noter que l’annonce de la libération des ressortissants canadiens, emprisonnés en Chine depuis le mois de décembre 2018, est intervenue quelques heures après la relaxation par un tribunal new-yorkais de Meng Wanzhou, dirigeante de premier plan et fille du fondateur du géant des télécommunications chinois Huawei, à la faveur d’une entente avec la justice américaine.

Wanzhou avait été interpellé par les autorités canadiennes à sa descente à l’aéroport de Vancouver (ouest) dans la mesure où elle faisait l’objet d’une demande d’extradition par Washington.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın