Politique

Les élections législatives russes ne seraient pas "libres et équitables", selon les États-Unis.

- Le scrutin a été précédé par de nombreuses manœuvres visant à marginaliser les personnalités politiques indépendantes, déclare le Département d'État américain

Michael Gabriel Hernandez   | 20.09.2021
Les élections législatives russes ne seraient pas "libres et équitables", selon les États-Unis.

Washington DC

AA / Washington / Michael Hernandez

Les récentes élections législatives en Russie se sont déroulées dans des conditions "non propices à un scrutin libre et équitable", a déclaré, lundi, le département d'État américain.

"Le recours par le gouvernement russe à des lois sur les 'organisations extrémistes', les 'agents étrangers' et les 'organisations indésirables' a fortement restreint le pluralisme politique et empêché le peuple russe d'exercer ses droits civils et politiques", a déclaré le porte-parole Ned Price dans un communiqué.

Et d'ajouter : "Les restrictions imposées par le gouvernement russe, qui ont été précédées par de nombreuses manœuvres visant à marginaliser les personnalités politiques indépendantes, ont également empêché le Bureau des institutions démocratiques et des droits de l'homme (BIDDH) de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) et son Assemblée parlementaire de procéder à l'observation des élections, réduisant ainsi la transparence qui est essentielle à la tenue d'élections équitables".

Les élections législatives, qui ont duré trois jours, ont pris fin dimanche. Le parti "Russie Unie" du président Vladimir Poutine a remporté une majorité écrasante lors des élections de la Douma, alors que certains groupes d'opposition ont affirmé que le scrutin était entaché de fraudes massives.


*Traduit de l’Anglais par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.