Politique

Le ministre israélien de la Défense menace Hamas d’un "printemps douloureux"

Si le "calme" ne revienne pas dans les colonies israéliennes proches de Gaza

Mona Saanounı   | 17.02.2020
Le ministre israélien de la Défense menace Hamas d’un "printemps douloureux"

Quds

AA/ Zein Khalil

Le ministre israélien de la Défense, Naftali Bennett, a menacé le Mouvement palestinien Hamas, lundi, d’un « printemps douloureux » si le calme ne revienne pas dans les colonies israéliennes proches de la Bande de Gaza.

Bennett a déclaré à la radio publique israélienne « Reshet Bet » (officielle) qu’Israël « prépare une alternative opérationnelle qui conduira à un printemps douloureux pour Hamas, si le Sud (israélien) ne se calme pas ».

Le ministre israélien n’a pas donné de détails sur cette « alternative opérationnelle » par laquelle il menace Hamas.

Cependant, le Premier ministre israélien sortant, Benyamin Netanyahu, avait déclaré, dimanche, qu’il « est difficile de mener une large opération militaire contre Gaza avant les élections, mais, nous opterions pour cette alternative si on n’a pas d’autre choix ».

Bennett a souligné qu’Israël « répond à toute attaque par missile ou par ballons explosifs provenant de la Bande de Gaza à son encontre ».

Le ministre israélien a assuré qu’il tient à retrouver les personnes disparues et les corps des soldats israéliens détenus dans la Bande de Gaza.

Au début du mois d’avril 2016, les Brigades d’al-Qassam, branche armée du Mouvement Hamas, avaient annoncé, pour la première fois, qu’elles détenaient 4 otages israéliens, sans préciser s’ils étaient morts ou vivants.

Le gouvernement israélien avait, pour sa part, annoncé la disparition de deux soldats israéliens lors de l’agression contre Gaza en 2014. Cependant, le ministère de la Défense avait indiqué que ces soldats avaient été tués lors des confrontations.

Tel-Aviv avait également annoncé la disparition de deux Israéliens, dont l’un est d’origine éthiopienne et l’autre d’origine arabe, après être entrés à Gaza d’une manière illégale entre 2014 et 2015.

Aucun commentaire n’a été obtenu de la part de Hamas quant aux menaces du ministre israélien de la Défense.

Des ballons explosifs et incendiaires ont été tirés, durant les dernières semaines, en direction des colonies israéliennes situées au niveau de « l’enveloppe de Gaza », adjacente à la barrière de séparation à l’est de la Bande de Gaza.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın