Politique

La Turquie, l'Azerbaïdjan et le Pakistan lancent les exercices militaires conjoints « Trois frères - 2021 »

- Les exercices militaires tripartites ont débuté avec une cérémonie solennelle d'ouverture à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan.

Jeyhun Aliyev   | 12.09.2021
La Turquie, l'Azerbaïdjan et le Pakistan lancent les exercices militaires conjoints « Trois frères - 2021 »

Ankara

ANKARA (AA) - Les premiers exercices militaires tripartites entre la Turquie, l'Azerbaïdjan et le Pakistan ont débuté dimanche à Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan.

Les exercices « Trois Frères - 2021 » ont débuté par une cérémonie solennelle d'ouverture après le chant des hymnes nationaux et la levée des drapeaux des pays participants, ainsi que la tenue d'une minute de silence pour commémorer leurs martyrs.

S'exprimant lors de la cérémonie, le Lieutenant-général Hikmat Mirzayev, commandant des Forces spéciales azerbaïdjanaises, s'est dit heureux de voir les représentants des forces spéciales turques et pakistanaises dans son pays.

"L'Azerbaïdjan, la Turquie et le Pakistan sont entrés dans l'histoire de l'humanité entant qu'amis proches et frères. Au cœur de ces relations se trouvent les liens étroits entre nos peuples. La preuve en est la solidarité et le soutien de la Turquie et du Pakistan à l'Azerbaïdjan depuis le premier jour des 44 jours d'opérations de contre-offensive lancées par l'Azerbaïdjan contre les forces armées arméniennes le 27 septembre 2020", a déclaré Mirzayev citant le ministère azerbaïdjanais de la Défense.

Le Lieutenant-général Hikmat Mirzayev faisait référence à la deuxième guerre du Karabakh, qui a commencé en septembre dernier et s'est terminée six semaines plus tard à la suite d'une trêve négociée par l'intermédiaire de la Russie dans la nuit du 9 au 10 novembre dernier.

L'Azerbaïdjan a libéré 300 villes, bourgs et villages après une occupation de près de trois décennies de huit de ses régions occidentales dont le Karabagh.

"Aujourd'hui, la coopération entre nos pays dans tous les domaines est au plus haut niveau. Des mesures importantes sont prises pour renforcer et développer davantage nos relations afin d'assurer la sécurité de la région et des peuples", a ajouté Mirzayev.

Le commandant a également exprimé son espoir que les exercices, qui se tiendront jusqu'au 20 septembre, permettront un important échange d'expériences et de points de vue entre les militaires des trois pays et "contribueront grandement" à l'amélioration de la formation professionnelle.

Les chefs des délégations turque et pakistanaise, le lieutenant-colonel Kursat Konuk et le lieutenant-colonel Aamir Shahzad, ont déclaré que le lien d'amitié existant entre les trois nations et leurs armées « résisterait à l'épreuve du temps » dans un environnement mondial en évolution rapide.

Les "trois frères se rapprocheront" en tant que partenaires et collaborateurs régionaux fiables malgré les changements politiques internationaux, ont-ils ajouté.

Dans une déclaration commune, les trois commandements ont également indiqué que les exercices militaires conjoints serviront à "renforcer davantage les liens existants" entre les armées, ainsi qu'à offrir l'occasion de découvrir de nouvelles méthodes de lutte contre le terrorisme.



* Traduit de l'anglais par Ümit Dönmez

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.