Politique

La MAE estonienne: "L'Estonie considère la Turquie comme un très bon allié"

- Eva-Maria Liimets a souligné que "la Turquie comprend les soucis sécuritaires de l'Estonie"

Nazlı Yüzbaşıoğlu   | 21.01.2022
La MAE estonienne: "L'Estonie considère la Turquie comme un très bon allié"

Ankara

AA / Ankara

"L'Estonie considère la Turquie comme un très bon allié", a déclaré la ministre estonienne des Affaires étrangères, Eva-Maria Liimets.

La ministre a effectué une visite en Turquie, durant laquelle elle a accordé une interview à l'Agence Anadolu à propos des relations avec ce pays, des questions internationales et régionales, de l'alliance au sein de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et de la candidature de la Turquie à l'Union européenne (UE).

"En 2024, nous fêterons le centenaire de nos relations diplomatiques avec la Turquie, a fait savoir Liimets. Nous nous réjouissons des relations qui se sont renforcées au fil du temps. La Turquie et l'Estonie sont deux pays alliés au sein de l'OTAN. Nous considérons la Turquie comme un très bon allié, disposant de capacités avancées et qui comprend nos soucis sécuritaires. Nous estimons donc que nous avons beaucoup d'opportunités de coopération étroite devant nous."

La ministre estonienne a rappelé que les pilotes turcs au sein de l'OTAN avaient assumé la mission de protéger l'espace aérien des pays baltes et a remercié la Turquie pour cette contribution.

Abordant les questions régionales, dont le nord de l'Europe, Liimets a noté que l'Estonie et la Turquie partagent les mêmes inquiétudes sécuritaires actuellement.

"Nous sommes préoccupés par la forte présence militaire russe à la frontière ukrainienne, a-t-elle dit. La communauté internationale se rassemble pour faire baisser les tensions. Nous devons tous coopérer dans ce sens. Il ne s'agit pas d'une menace sécuritaire seulement pour l'Ukraine, mais pour l'Europe entière. Une nouvelle guerre en Europe est inacceptable."

Quant à la question migratoire, Liimets a indiqué que la Turquie se trouve au centre de ces flux, admirant ses efforts "pour accueillir des millions de réfugiés".

"Nous observons que des millions de Syriens sont obligés de quitter leur pays, a-t-elle affirmé. Nous devons déployer tous les efforts nécessaires pour identifier une solution en Syrie et permettre le retour de ces réfugiés."

Au final, Liimets a commenté le processus de candidature de la Turquie à l'UE, soulignant que l'Estonie est en faveur de l'élargissement.

Elle a dit souhaiter que la Turquie progresse vers l'adhésion totale grâce aux réformes.

*Traduit du turc par Nur Asena Ertürk

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.