Politique

Israël libère le prisonnier palestinien Maher Al-Akhras

Mounir Bennour   | 26.11.2020
Israël libère le prisonnier palestinien Maher Al-Akhras

Quds

AA / Kais Abou Samra

Les autorités israéliennes ont libéré, ce jeudi à l'aube, le prisonnier palestinien Maher Al-Akhras, qui avait entamé une grève de la faim durant 103 jours.

L'information a été communiquée à l'Agence Anadolu par Kadri Abou Bakr, le chef de Commission des affaires des prisonniers relevant de l'Organisation de libération de la Palestine.

Abou Bakr a déclaré : "Les autorités de l'occupation ont libéré Maher Al-Akhras, et actuellement, des préparatifs sont en cours pour le transférer depuis l'hôpital israélien "Kaplan" vers l'hôpital 'An-Najah National' de Naplouse, dans le nord de la Cisjordanie".

Le détenu Al-Akhras (49 ans) est originaire de la ville de Silat al-Dhahr à Jénine (nord de la Cisjordanie). Il a entamé une grève de la faim depuis son arrestation le 27 juillet 2020, en signe de protestation contre cette procédure.

Le prisonnier Al-Akhras a été plus tard placé en détention administrative (sans chef d'inculpation ni jugement) pendant 4 mois. Durant cette période, les tribunaux de l'occupation ont refusé de le libérer malgré la détérioration de son état de santé.

En dépit des appels lancés par les organismes internationaux des droits de l'homme et la détérioration de l'état de santé du détenu, Israël s'était toujours refusée à le libérer et à le transférer pour recevoir un traitement médical dans les hôpitaux de Cisjordanie. Les autorités israéliennes ont fini par conclure un accord de mise en liberté tel qu'exigé par le détenu.

Al-Akhras a observé sa grève de la faim pendant 103 jours qui sera suspendue suite à un accord de mise en liberté conclu avec les autorités israéliennes pour la date du 26 novembre.

Selon les organisations de défense des droits de l'homme, le nombre de détenus palestiniens dans les prisons israéliennes est estimé à environ 4 500 prisonniers, dont 40 femmes. Le nombre des détenus mineurs est estimé quant à lui, à environ 170 enfants, et en ce qui concerne les détenus administratifs (sans chef d’inculpation), ils sont environ 370.

Traduit de l'arabe par Mounir Bennour.


Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın