Politique

Guterres et le MAE bin Mubarak discutent des derniers développements de la crise yéménite

- Lors de leur rencontre en marge de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, selon l'agence de presse officielle yéménite

1 23   | 25.09.2021
Guterres et le MAE bin Mubarak discutent des derniers développements de la crise yéménite

Yemen

AA/Istanbul

Le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s'est entretenu vendredi avec le ministre yéménite des Affaires étrangères Ahmed Awad bin Mubarak de la situation politique dans ce pays, en guerre depuis près de sept ans.

C'est ce qui ressort de leur rencontre en marge de la 76e session de l'Assemblée générale des Nations Unies, relayée par l'agence de presse officielle yéménite "Saba", vendredi soir.

Selon la source, les deux parties ont discuté des derniers développements politiques au Yémen, "en particulier l'agression en cours des Houthi contre Maarib (centre) et Shabwa (sud-est) et ses conséquences humanitaires ainsi que ses pratiques qui sapent les efforts de paix".

Depuis février dernier, les Houthis ont intensifié leurs attaques à Maarib afin d’y étaler leur pouvoir, compte tenu qu’il s’agit du bastion le plus important du gouvernement yéménite et le siège principal du ministère de la Défense, en plus de ses richesses pétrolières et gazières.

Le gouvernorat de Shabwa a également été le théâtre de violents combats entre l'armée yéménite et les Houthi, qui ont attaqué le gouvernorat après avoir contrôlé Al-Bayda (centre).

Guterres a également fait savoir qu'il tient avec les Nations Unies d'aider le Yémen et son peuple à sortir de la situation actuelle, à mettre fin de la guerre et à alléger leurs souffrances afin de parvenir à la paix".

Le Yémen est le théâtre d'une guerre qui dure depuis près de 7 ans, et qui a coûté la vie à plus de 233 000 personnes. 80 % de la population, d'environ 30 millions de personnes, dépend de l'aide pour survivre dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

Le conflit au Yémen oppose depuis 2014 les forces du gouvernement reconnu par la communauté internationale, aux rebelles Houthis, soutenus par l'Iran et qui ont pris le contrôle d'une partie du territoire, dont la capitale Sanaa. La situation s'est encore compliquée avec l'intervention du voisin saoudien en 2015, dirigeant une Coalition arabe qui mène des opérations militaires pour soutenir les forces pro-gouvernementales.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın