Politique

Guterres appelle à éviter une guerre totale et une escalade régionale en Libye

Mona Saanounı   | 20.01.2020
Guterres appelle à éviter une guerre totale et une escalade régionale en Libye

United States

AA/New York/Tarek Mohamed

Le Secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a affirmé, dimanche, "qu'il est maintenant temps de prendre des mesures immédiates et décisives pour empêcher une guerre civile totale", avertissant "qu’un tel conflit pourrait conduire à une division permanente du pays et à un cauchemar humanitaire".

Lors de son allocution prononcée devant les dirigeants participants à la Conférence de Berlin, Guterres a déclaré "qu'il ne peut y avoir de solution militaire en Libye".

"Pour les voisins immédiats de la Libye - le sud de la Méditerranée et la région du Sahel en particulier - les conséquences sont frappantes et palpables avec « plus de terrorisme, plus de trafic d’êtres humains, plus de trafic de drogues, d’armes et de personnes", a-t-il ajouté.

Guterres a indiqué que "depuis avril dernier, le conflit autour de la capitale Tripoli a tué et blessé des milliers, dont des centaines de civils", en référence à l’offensive des forces du général à la retraite Khalifa Haftar contre celles du gouvernement d’entente nationale de Fayez al-Sarraj reconnu par les Nations Unies.

"Plus de 170.000 personnes ont été contraintes de quitter leur domicile. Plus de 220 écoles de la capitale libyenne sont fermées, privant 116.000 enfants de leur droit fondamental à l'éducation. Les migrants et les réfugiés en territoire libyen sont piégés dans des centres de détention situés à proximité des combats qui ne les épargnent pas et continuent de souffrir dans des conditions horribles", a-t-il martelé.

"La Libye a été entraînée dans un conflit toujours plus profond et destructeur avec un nombre croissant d'acteurs externes également impliqués", a-t-il déploré en alertant que la communauté internationale est "clairement confrontée à un risque d'escalade régionale".

"Les violations incessantes et flagrantes de l'embargo sur les armes imposé par le Conseil de sécurité doivent cesser", a martelé le Secrétaire général.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın