Politique

Gouvernement libyen : 226 dépouilles exhumées des charniers de Tarhouna

- Selon l'Autorité générale pour la recherche et l'identification des personnes disparues.

Mourad Belhaj   | 17.07.2020
Gouvernement libyen : 226 dépouilles exhumées des charniers de Tarhouna

Libyan

AA / Tripoli

Le gouvernement libyen a annoncé, jeudi, que 226 corps avaient été exhumés, depuis le 5 juin, des fosses communes découvertes dans la ville de Tarhouna et certaines zones situées au sud de la capitale, Tripoli.

C'est ce qui ressort d'un communiqué du centre des médias de l'opération "Volcan de la colère", relevant de l'armée libyenne, relayant une déclaration de l'Autorité générale pour la recherche et l'identification des personnes disparues.

"Le nombre de corps exhumés des charniers découverts dans la ville de Tarhouna (sud-est de Tripoli) et certaines zones situées au sud de la capitale, Tripoli, depuis le 5 juin, jusqu'à aujourd'hui, a atteint 226 dépouilles, et un certain nombre de restes et d'ossements", a déclaré l'Autorité, selon la même source.

Et l'autorité d'indiquer avoir reçu 171 signalements de personnes disparues depuis le 4 avril 2019 dans ces mêmes régions.

Les corps ont été retrouvés dans des zones précédemment contrôlées par la milice du général renégat Khalifa Haftar, qui est soutenu par des pays arabes et européens, et qui dispute, depuis des années, le pouvoir au gouvernement libyen légitime, internationalement reconnu.

Les milices de Haftar et les forces qui combattent à leurs côtés, ont commis, selon des sources officielles libyennes, des crimes de guerre, des crimes contre l'humanité et un génocide entre le 4 avril 2019 et le 5 juin 2020.

L'armée libyenne a remporté une série de victoires qui lui ont permis de libérer la région occidentale, à l'exception de Syrte, qu’elle s'apprête à libérer.

Ces victoires de l’armée ont suscité une intensification des appels au cessez-le-feu, contrairement au mutisme observé lorsque les milices de Haftar menaient leurs offensives contre les villes contrôlées par le gouvernement légitime de Tripoli.

*Traduit de l’Arabe par Mourad Belhaj

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın