Politique

France: La radicalisation de l’ultradroite inquiète les autorités

- « Un noyau dur de 500 excités serait déterminé à mener des actions violentes »

Fatma Bendhaou   | 30.11.2021
France: La radicalisation de l’ultradroite inquiète les autorités

France

AA/Paris/Fatih KARAKAYA

Environ 3000 militants d'ultradroite, dont 500 radicalisés, inquiètent les autorités françaises selon des informations révélées par Franceinfo, ce lundi.


Selon l’article intitulé « Face à l'ultradroite, le spectre d'un "Anders Breivik français" inquiète les autorités », paru dans le média étatique, l’extrême droite en France fait craindre des violences à l’encontre des juifs, des musulmans et des immigrés en particulier.


Ainsi, à l’inverse des arrestations dans les milieux djihadistes ou la dissolution des organisations musulmanes, FranceInfo, se basant sur une source policière explique, que « des dizaines d’arrestations chaque année dans tout le pays ne sont pas forcément données à la connaissance des médias ».


Les membres de ces organisations « agissent sur les réseaux sociaux et sur les plateformes comme Telegram », note-t-on.


Ces militants, considérés comme des "suprémacistes blancs", appartiendraient à la "tendance accélérationniste", c'est-à-dire qu'ils seraient persuadés qu'il faut provoquer une guerre raciale ». D’autres groupes auraient également appelé à déclencher « une guerre civile » à cause des immigrés en France.


Selon les derniers chiffres communiqués à Franceinfo par la police nationale, « l'ultradroite rassemblerait moins de 3 000 personnes en France ». Mais "un noyau dur de 500 excités, majoritairement masculins, plutôt jeunes et bien souvent déçus par le Rassemblement national, serait déterminé à mener des actions violentes », affirme la même source. Même si les chiffres restent stables depuis 2015, la radicalisation de plus en visible des membres de l'ultradroite inquiètent les autorités françaises.


D’après un policier cité par Franceinfo, "ces militants luttent tous contre ce qu'ils appellent « le grand remplacement » un thème cher à Eric Zemmour, probable futur candidat à la présidentielle française, qui bénéficie du soutien de ces militants.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın