Politique

France/ Décapitation d’un professeur: 9 personnes en garde à vue

Feiza Ben Mohamed   | 17.10.2020
France/ Décapitation d’un professeur: 9 personnes en garde à vue ( Julien Mattia - Anadolu Agency )

France

AA/Nice/Feïza Ben Mohamed

Neuf personnes, parmi lesquelles le père d’une élève, ont été placées en garde à vue, après la décapitation vendredi, d’un professeur d’histoire de 47 ans, à Conflans Sainte-Honorine (région parisienne), ont rapporté les médias locaux.

Un hommage national dont la date n’a pas été encore fixée est en cours de préparation par l’Etat, en lien avec la famille.

Selon les informations relayées par BFMTV, les parents de l’assaillant, son frère, et son grand-père, se trouvent en garde à vue.

Le père d’une élève qui a publié, début octobre sur les réseaux sociaux, une vidéo appelant à dénoncer le professeur pour avoir montré des caricatures du prophète Mohamed, a lui aussi été interpellé.

Il s’était insurgé contre la conduite de l’enseignant qu’il estimait déplacée et invitait les internautes à le signaler à sa hiérarchie.

Cette vidéo qui a beaucoup circulé sur Facebook et Twitter, et qu’Anadolu a pu consulter, est désormais au centre de l’enquête.

Bien que le père de famille n’y incitait à aucune action violente, elle aurait pu être vue par l’assaillant et lui servir de point de départ dans son entreprise criminelle.

L’auteur de cet attentat, un tchétchène de 18 ans, né en Russie a publié une photo effroyable de la tête de sa victime sur Twitter avant que son compte ne soit suspendu.

Ce samedi matin, le premier ministre Jean Castex a affirmé que la France est « solidaire de ses enseignants » et que « l'État réagira avec la plus grande fermeté pour que vive la République et ses citoyens, libres ».

Pour rappel, le parquet national antiterroriste s’est saisi de l’enquête sous la qualification d’« assassinat en relation avec une entreprise terroriste » et « association de malfaiteurs terroriste criminelle ».

Si l’auteur a été rapidement abattu par les forces de l’ordre, les investigations permettront de déterminer s’il a pu bénéficier d’une quelconque complicité ou d’un soutien.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın