Politique, Archive, Afrique

Eufor-RCA: La situation sécuritaire s’est "nettement améliorée" à Bangui

"Nous poursuivons les opérations de désarmement, conformément aux dispositifs du mandat de la force européenne" (le général Philippe Ponties).

02.09.2014
Eufor-RCA: La situation sécuritaire s’est "nettement améliorée" à Bangui

AA/ Bangui Sylvestre Krock

La situation sécuritaire dans les 3ème et 5ème arrondissements s’est nettement améliorée, comme en témoignent la population, les autorités politiques et les organisations humanitaires, a déclaré mardi matin le général Philippe Ponties, commandant opérationnel  de la force européenne de maintien de la paix en RCA (Eufor-RCA).

S’exprimant lors d’un point de presse tenu la même journée à Bangui, il a dressé le bilan intermédiaire de cinq mois d’exercice de l’Eufor-RCA   en Centrafrique.

Dans ce sens, il s’est félicité de la reprise progressive de la vie dans le premier quartier (3ème arrondissement : à majorité musulmane) et le second (5ème arrondissement : à majorité chrétienne).

« Les taxis qui ne pouvaient plus atteindre km 5 ont repris leur travail dans cette zone, le marché du même quartier, poumon économique de la capitale, a également repris ses activités, une agence bancaire a rouvert ses portes ; une station-service a aussi repris ses services et un commissariat de police ouvrira ses portes prochainement dans le 5ème arrondissement. Ajoutons le retour des réfugiés et des déplacés. Ce sont-là des signes positifs qui attestent que l’on n’est plus dans la spirale des grandes violences et exactions», a-t-il argumenté.

Pour le général Pontiès, les perspectives sont ambitieuses : « nous devons être optimistes. Dans les mois prochains, nous nous attèlerons à la consolidation de tous les dispositifs qui ont été mis en place et qui ont conduit aux résultats obtenus aujourd’hui. Nous poursuivons, dans la même perspective, les opérations de désarmement, conformément aux dispositifs du mandat d’Eufor-RCA. Nous sommes déterminés à mettre fin aux activités du banditisme qui terrorisent les populations, compromettent la reprise des activités économiques et minent le processus de réconciliation », a-t-il ajouté.

Eufor-RCA est une opération de l’Union européenne lancée le 1er avril 2014, par l’Union Européenne, afin d’aider la population centrafricaine et la force de l’Union africaine en République centrafricaine à rétablir la paix dans ce pays secoué par un profond conflit intercommunautaire opposant séléka (milice musulmane) et anti-balaka (milice chrétienne).

Cette opération a été mobilisée en vigueur de la résolution 2134 du Conseil de sécurité des Nations Unies. Elle durera de quatre à six mois et préparera le transfert des compétences à  la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations-Unies pour la stabilisation en Centrafrique  (MINUSCA) qui sera déployée à la mi-décembre.

La Centrafrique est depuis 2012 en proie à un conflit intercommunautaire opposant milices à majorité chrétienne (les Anti-balaka) à une ancienne milice au pouvoir, à majorité musulmane (Séléka). Ce conflit a plongé le pays dans un cercle infernal de représailles acculant les habitants, notamment ceux de confession musulmane, à fuir leurs quartiers vers le nord du pays ou des contrées limitrophes.

 
Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
RCA
Bu haberi paylaşın