Turquie, Politique

Erdogan appelle les pays de l'Europe à assumer leurs responsabilités dans la lutte contre la migration irrégulière

- Le Président turc a dit avoir adopté de nouvelles stratégies et mesures dans ce domaine

Mümin Altaş   | 11.10.2021
Erdogan appelle les pays de l'Europe à assumer leurs responsabilités dans la lutte contre la migration irrégulière

Ankara

AA / Ankara

Le Président de la République de Turquie, Recep Tayyip Erdogan a appelé les pays de l'Europe à assumer davantage leurs responsabilités dans la lutte contre la migration irrégulière.

Le Chef de l'État turc a animé un point de presse au terme de la réunion du Conseil des ministres, lundi au Palais présidentiel à Ankara.

Erdogan a dit avoir adopté de nouvelles stratégies et mesures dans la gestion de la migration irrégulière.

Se félicitant d'avoir ouvert les portes du pays aux groupes opprimés et vulnérables ces dix dernières années, comme il a toujours été le cas dans le passé de la Turquie, Erdogan a déclaré : "Ces cinq dernières années, nous avons empêché l'entrée de 2 350 000 personnes par les voies clandestines. En outre, plus de 1 300 000 migrants irréguliers ont été interceptés sur le territoire turc. Nous savons bien que toutes ces personnes ne veulent pas rester en Turquie. Elles souhaitent passer en Europe ou même ailleurs. Grâce à sa politique efficace migratoire et de sécurité frontalière, la Turquie est parvenue à empêcher un flux vers l'Europe que ce continent n'aurait pas pu surmonter tout seul. Mais nous ne pouvons pas nous charger de cela tout seul non plus."

Le Président a fait remarquer que la question ne peut plus être résolue par des soutiens financiers.

"Nous attendons à ce que les pays de l'Europe en particulier, assument davantage de responsabilités", a-t-il martelé.

- La situation en Syrie

Erdogan a aussi commenté la situation en Syrie et notamment l'attaque terroriste du YPG/PKK perpétrée dans la zone de l'opération Bouclier de l'Euphrate, dans laquelle deux policiers des opérations spéciales turques ont été tués.

"Nous ne tolérons plus la situation dans certaines régions en Syrie, considérées comme les sources des attaques terroristes qui visent notre territoire, a-t-il insisté. Nous sommes déterminés à éliminer les menaces provenant du nord de la Syrie, soit avec nos propres moyens, soit à l'aide des forces locales. Nous entreprendrons les démarches nécessaires, le plus rapidement possible, pour résoudre ces problèmes."

Dans ce contexte, Erdogan s'est félicité de la lutte menée à l'intérieur de la Turquie contre l'organisation terroriste séparatiste, PKK.

"Grâce aux travaux de persuasion, 153 membres d'organisation terroriste se sont rendus aux forces de sécurité, a-t-il précisé. Plus de mille jeunes ont quitté l'organisation terroriste ainsi, ces cinq dernières années."

- Lutte contre le changement climatique

Le Président a aussi abordé la question du changement climatique et l'Accord de Paris sur le climat que le Parlement turc a récemment ratifié.

"En mettant la révolution verte au centre de nos travaux, nous sommes déterminés à être le pionnier de la résolution de cette crise menaçant l'Humanité, a-t-il lancé. Nous attendons le soutien de tous les partis politiques, du secteur privé et de la société civile au projet de Développement vert. Nous expliquerons, lors de la prochaine réunion du G20 en Italie et le Sommet des Nations Unies (ONU) sur le Climat à Glasgow, la position de notre pays dans le sujet."

Toujours dans ce cadre, le Président Erdogan a annoncé que la Direction générale de la Gestion de la migration sera transformée en "Présidence de la Gestion de la migration" afin de lui permettre une activité plus efficace, englobante et rapide.

"En outre, nous changeons le nom de notre ministère l'Environnement et des Affaires urbaines, en 'ministère de l'Environnement, des Affaires urbaines et du Changement climatique', a-t-il conclu. Nous créerons en son sein un Conseil de coordination pour le Changement climatique."

*Traduit du turc par Nur Asena Ertürk

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.