Politique

Borrell invite officiellement la Serbie et le Kosovo à la réunion de Bruxelles

- La semaine dernière, les tensions se sont intensifiées entre la Serbie et le Kosovo, dans le contexte d'une nouvelle loi annoncée par le gouvernement du Kosovo, mais plus tard retirée

Abduljabbar Aburas   | 06.08.2022
Borrell invite officiellement la Serbie et le Kosovo à la réunion de Bruxelles

Brussels Hoofdstedelijk Gewest

AA/

Le chef de la politique étrangère de l'Union européenne, Josep Borrell, a officiellement invité le président serbe Aleksandar Vucic et le Premier ministre kosovar, Albin Kurti, à une réunion à Bruxelles qui se tiendra le 18 août.

"J'invite le président serbe Aleksandar Vucic et le Premier ministre kosovar Albin Kurti à se rencontrer à Bruxelles le 18 août pour discuter de la voie à suivre", a déclaré Borrell dans un tweet samedi.

Hier, la Commission européenne a annoncé que la Serbie et le Kosovo avaient convenu de tenir des pourparlers dans la capitale belge, Bruxelles, en date du 18 août.

Le porte-parole de l'Union européenne pour les affaires étrangères, Peter Stano, a déclaré lors d'une conférence de presse que les deux pays avaient convenu de se rencontrer pour discuter des moyens de sortir de l'impasse dans les pourparlers de l'UE visant à améliorer leurs relations, selon l'Associated Press.

La semaine dernière, les tensions se sont intensifiées entre la Serbie et le Kosovo, dans le contexte d'une nouvelle loi annoncée par le gouvernement du Kosovo, mais plus tard retirée.

La loi exige que tout le monde, y compris les Serbes vivant au Kosovo, ait une carte d'identité délivrée par le pays et remplace les plaques d'immatriculation de la Serbie voisine par des plaques délivrées par le Kosovo.

Le Kosovo, dont la population est majoritairement albanaise, s'est séparé de la Serbie en 1999 et en a déclaré l'indépendance en 2008, mais Belgrade le considère toujours comme faisant partie de son territoire et soutient la minorité serbe du Kosovo.

Le 19 avril 2013, la Serbie et le Kosovo ont signé "l'Accord de normalisation des relations entre les deux pays", que l'Union européenne et la communauté internationale ont qualifié d'historique.

*Traduit de l'arabe par Malèk Jomni

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın