Politique

Autodafé d’un exemplaire du Coran en Suède : L’Iran exige une réaction forte et franche

- Téhéran a dénoncé la répétition délibérée de cet acte ignoble au courant du mois saint du Ramadan, dans le but de porter atteinte aux sentiments des Musulmans en Suède et à travers le monde

Raşa Evrensel   | 17.04.2022
Autodafé d’un exemplaire du Coran en Suède : L’Iran exige une réaction forte et franche

Istanbul

AA / Istanbul

Le ministère iranien des Affaires étrangères a réclamé, dimanche, des autorités suédoises de réagir de manière « forte et franche » à l’autodafé d’un exemplaire du Coran.

Le porte-parole de la diplomatie iranienne, Saïd Khatib-Zadeh, a, dans un communiqué de presse, souligné que son pays « condamne l’autodafé d’un exemplaire du Saint Coran en Suède de la part d’un individu danois raciste, sous prétexte de la liberté d’expression sous la protection de la police suédoise », a rapporté l’agence de presse iranienne « IRNA ».

Le porte-parole a ajouté : « Nous appelons les autorités suédoises à répondre immédiatement, fortement et franchement aux auteurs de cet acte insultant et à prendre des mesures claires et tangibles pour empêcher que de tels actes ne se reproduisent ».

Zadeh a dénoncé la « répétition délibérée de cet acte insultant au courant du mois sacré du Ramadan, dans le but de porter atteinte aux sentiments des Musulmans en Suède et à travers le monde ».

Il a affirmé que « cet acte ignoble, qui est un exemple frappant de la haine et contraire à la liberté d’expression, doit être condamné par l’ensemble des croyants qui croient en la coexistence pacifique et au dialogue interreligieux ».

Et le porte-parole de conclure : « L’acte de cet individu offensant et de ses sympathisants nécessite davantage d’unité entre les Musulmans et les Etats islamiques pour contrer les complots des ennemis de l’Islam ».

Jeudi, le chef du Mouvement d’extrême droite et anti-Islam, « Ligne dure», Rasmus Paludan, a brûlé dans la ville de Lincopie (sud), un exemplaire du Saint Coran sous la protection de la police suédoise.

Après avoir brûlé un exemplaire du Saint Coran, nombre de participants au rassemblement ont bloqué une route de la région, incendié des véhicules de la police et jeté des pierres à l’endroit des forces de l’ordre.


*Traduit de l'Arabe par Hatem Kattou

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın