Politique

Algérie/Indépendance : Des chefs d'Etat arrivent à Alger pour assister aux festivités

Fatma Bendhaou   | 05.07.2022
Algérie/Indépendance : Des chefs d'Etat arrivent à Alger pour assister aux festivités

Algeria


AA/Alger/Aksil Ouali

Plusieurs présidents africains affluent, depuis ce matin à Alger, pour participer aux festivités du 60ème anniversaire de l'indépendance de l'Algérie, célébrée le 5 juillet.

Le premier arrivé est le Président tunisien, Kaïs Saïed. Le chef de l'Etat tunisien qui effectue les 4 et 5 juillet courant une visite de travail et de fraternité en Algérie en réponse à l’invitation qui lui a été adressée par son homologue algérien, Abdelmadjid Tebboune, devra participer aux festivités du 60ème anniversaire de l’Indépendance nationale.
Sa présence est très symbolique, d'autant que la Tunisie est l'un des principaux pays voisins ayant fortement soutenu la guerre de libération de l'Algérie en accueillant sur son territoire des dirigeants du FLN et une partie des éléments de l'armée de libération (ALN) établis à l'extérieur.

Outre Kaïs Saïed, la Présidente de l'Éthiopie, Sahle-Work Zewde est aussi arrivée en fin d'après-midi à Alger. Elle participera, elle aussi, à la cérémonie de célébration du soixantenaire de la libération de l'Algérie du joug colonial.


Le troisième responsable étranger à atterrir à l'aéroport international d'Alger est le Président de l'Etat de Palestine, Mahmoud Abbas. Il a été accueilli, à son arrivée par le Premier ministre, Aïmene Benabderrahmane, le ministre des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l'étranger, Ramtane Lamamra, et le ministre de la Justice, garde des Sceaux, Abderrachid Tabi.


Le Président nigérien, Mohamed Bazoum est également arrivé à Alger, où il a été reçu également par le Premier ministre algérien, Aimene Benabderrahmane et le ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra.

A noter que la présidence algérienne n'a pas communiqué les noms des chefs d'Etat et hauts responsables des pays étrangers invités à cette occasion.

Pour célébrer l'indépendance du pays, les autorités algériennes ont mis en place un programme très riche, qui sera marqué par un grand défilé militaire. Cette parade, rappelons-le, avait été abandonnée en Algérie depuis le début des années 1990 en raison de la situation sécuritaire dans le pays. Elle sera relancée à l'occasion du 60ème anniversaire de l'indépendance.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.