Politique

Algérie: Tebboune discute avec les dirigeants des partis politiques de la situation dans le pays

- Au lendemain de son retour à Alger, Tebboune effectue une série de rencontres et d’entrevues avec les chefs de partis politiques.

Wejden Jlassi   | 14.02.2021
Algérie: Tebboune discute avec les dirigeants des partis politiques de la situation dans le pays

Algeria

AA/Alger

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune enchaîne les rencontres avec les chefs des partis politiques. Ces entrevues ont été l'occasion de débattre autour de la situation politique, économique dans le pays ainsi que ses relations étrangères.

C'est ce qui ressort d'un communiqué officiel de la présidence algérienne. Tebboune a reçu vendredi au siège de le présidence de le république, le président du mouvement de la Société pour la Paix (MSP), Abderrazak Makri (plus grand parti d'obédience islamique dans le pays).

«Makri a présenté à Tebboune sa vision sur divers dossiers afin de parvenir à la stabilité et au décollage économique du pays. Au cours de l'entretien, le président algérien a évoqué la situation politique, économique, sociale ainsi que les mesures qu'il entend prendre», lit-on dans la communication officielle du parti qui n'a pas fourni plus de détails à ce propos.

Selon le communiqué présidentiel, Tebboune a également reçu une délégation du Front des forces socialistes (FFS), (un parti de gauche considéré comme le plus ancien parti de l'opposition algérienne), composée du Premier secrétaire national, Youcef Aouchiche, et du membre de l'instance présidentielle du parti, Hakim Belacel, ainsi que le secrétaire général du Mouvement national de réforme (d'obédience islamique), Filali Ghouini.

Il s'agit de la deuxième activité du président algérien après son retour de son deuxième voyage médical en Allemagne.

Le président Tebboune avait reçu samedi, successivement, le président du mouvement El-Bina, Abdelkader Bengrina (islamique), le président du Front El Moustakbel (centre), Abdelaziz Belaid et le président de Jil Jadid (laïc), Djilali Sofiane.

A l'issue de cette série d'entrevues, les dirigeants des trois partis politiques ont évoqué les propositions soumises au président, notamment la dissolution du parlement et la tenue d'élections législatives anticipées.

Selon les médias locaux, des changements imminents sont attendus sur la scène politique, après les rencontres et les entrevues effectuées entre le président algérien avec les dirigeants des partis.

Dans une déclaration à la chaîne Al-Nahar TV, le chef du "Front el Mostakbel", Abdelaziz Belaid a indiqué que la dissolution du parlement par Tebboune est prévue avant le 18 février.

De son côté, le journal local Echourouk a souligné, dans son édition de ce dimanche, que "le changement du gouvernement est pour bientôt, au vu des revendications sociales et politiques, et à l'aune de la conjoncture actuelle dans le pays.

Le président algérien Abdelmadjid Tebboune est rentré vendredi à Alger après un séjour en Allemagne qui a duré des semaines, où il a été opéré du pied après des « complications » liées au coronavirus, selon les médias officiels algériens.


*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın