Politique

Al-Sissi : "Nous sommes prêts à soutenir la tenue d'élections en Libye"

- Le Président égyptien a réitéré la "position inébranlable de son pays en faveur du respect de la souveraineté libyenne et de la préservation de son intégrité territoriale"

1 23   | 16.09.2021
Al-Sissi : "Nous sommes prêts à soutenir la tenue d'élections en Libye"

Istanbul

AA / Le Caire

L'Égypte est disposée à fournir tous les moyens pour aider à préparer le climat propice à la tenue des élections libyennes, à la fin de cette année, a déclaré le Président égyptien, Abdel Fattah al-Sissi.

C’est ce qui ressort de sa rencontre avec le Premier ministre libyen, Abdel Hamid Dbeibeh, au Caire, en présence du Premier ministre égyptien, Moustafa Madbouli, et du chef du Service des renseignements généraux, le général Abbas Kamel, selon un communiqué de la Présidence égyptienne.

Al-Sissi a exprimé que "l'Égypte est disposée à fournir tous les moyens nécessaires, afin d'aider les frères libyens à préparer le climat requis pour la mise en place du processus électoral, en respectant et en mettant en œuvre la volonté du peuple libyen".

Il a réitéré la "position inébranlable de son pays en faveur du respect de la souveraineté libyenne, de la préservation de son intégrité territoriale (...) et du renforcement de la cohésion des institutions nationales et de l'unification de l'armée pour protéger les acquis du peuple libyen".

Il y a quelques mois, le pays riche en pétrole a connu depuis des mois une percée politique sous l'égide des Nations unies. Le 16 mars dernier, une autorité de transition élue, composée d'un gouvernement d'union nationale et d'un conseil présidentiel, a pris ses fonctions pour conduire le pays vers des élections législatives et présidentielles, au 24 décembre.

Au cours de la réunion, Dbeibeh a transmis l'appréciation et la fierté de son pays pour "le rôle égyptien dans le renforcement de la paix et de la stabilité en Libye, notamment en ce qui concerne le soutien aux institutions nationales libyennes et le transfert d'une importante expertise égyptienne dans les domaines de la reconstruction et du développement".

Le Premier ministre libyen a exprimé "l'aspiration de la Libye à améliorer les relations avec l'Égypte dans tous les domaines, au profit des deux peuples frères, en plus de soutenir les investissements égyptiens, pour mettre en œuvre divers projets sur le sol libyen", selon le communiqué.

Dbeibeh est arrivé, dans la journée du mercredi, au Caire pour une visite officielle à durée non précisée, et afin de participer aux réunions de la onzième session du comité supérieur conjoint entre les deux pays.

Selon le journal égyptien Al-Ahram (officiel), à l'issue des pourparlers de Dbeibeh, des accords et mémorandums de coopération dans divers domaines devraient être signés.

Durant des années, la Libye était en proie à un conflit armé. La milice du général à la retraite, Khalifa Haftar, soutenu par des pays arabes et occidentaux, a contesté l’autorité de l'ancien gouvernement d'union nationale internationalement reconnu.

*Traduit de l’arabe par Mounir Bennour

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.