Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

Libye: Calme prudent à Tripoli au deuxième jour de la trêve 
Fotoğraf: Hazem Turkia

Pour la deuxième journée consécutive, un calme prudent règne sur les lignes de front dans la capitale libyenne, Tripoli, après que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, et son homologue, russe Vladimir Poutine, ont appelé les parties libyennes à un cessez-le-feu à partir de dimanche minuit. Pour la première fois, les belligérants en Libye se sont engagés en faveur d'un cessez-le-feu, 10 mois après que la milice du général de division à la retraite Khalifa Haftar ait attaqué la capitale, Tripoli, dans le but de s’en emparer. Quelques heures après l'entrée en vigueur du cessez-le-feu, les parties se sont mutuellement accusées d'avoir violé l'accord. Les forces affiliées au gouvernement libyen d’entente nationale ont déclaré qu'un civil avait été tué par les milices Haftar dans la zone "Ain Zara", au sud-est de Tripoli. ( Hazem Turkia - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent