La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: AA

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( AA - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

La première dessinatrice d’animation afghane : La Turquie a perfectionné mon talent Fotoğraf: Mehmet Kara

Sarah Parkzy, première dessinatrice d’animation afghane affirme qu’elle a commencé son activité artistique dans son pays, dans des conditions difficiles, avant de réaliser son rêve de perfectionner son talent, grâce à une bourse d’étude en Turquie. Parkzy raconte à Anadolu qu’elle était née dans la ville historique d’Herat, connue pour ses joyaux architecturaux, et avait passé son enfance entourée des décombres de la guerre d’Afghanistan, notant qu’elle avait commencé, dès ses études secondaires, à faire des comparaisons entre les personnages de dessins animés et l’atmosphère de guerre qui régnait dans son pays. ( Mehmet Kara - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent