“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan

“Mahya”, une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

“Mahya”,  une tradition ottomane pour décorer les mosquées d'Istanbul pendant le Ramadan
Fotoğraf: Muhammed Enes Yıldırım

Les mosquées d'Istanbul ont commencé à accrocher des guirlandes (Mahya) dans la continuité de la tradition suivie depuis l'époque de l'Empire ottoman pour l’arrivée du mois béni du Ramadan. En effet, accrocher “Mahya” a commencé pour la première fois sous le règne sultan ottoman Ahmet Ier. ( Muhammed Enes Yıldırım - Anadolu Ajansı )

instagram_banner

Des photos accrocheuses de tous les horizons de la Turquie et du monde sur notre compte Instagram. Suivez-nous sur instagram.

Plus récent