Monde

Yémen : l'ONU appelle à relancer les négociations entre le gouvernement et les Houthis sur Hodeidah

- Selon un tweet de la Mission des Nations Unies à Hodeidah, simultanément avec l'enclenchement d'une escalade militaire dans le gouvernorat yéménite

1 23   | 26.01.2022
Yémen : l'ONU appelle à relancer les négociations entre le gouvernement et les Houthis sur Hodeidah

Yemen

AA / Yémen

Les Nations unies ont appelé, mercredi, à la relance des négociations entre le gouvernement yéménite et les Houthis, concernant le gouvernorat stratégique de Hodeidah, dans l'ouest du pays.

C'est ce qu'a fait savoir la Mission des Nations Unies à Hodeidah dans un tweet, simultanément avec l'enclenchement d'une escalade militaire dans le gouvernorat yéménite.

D'après le tweet, le président de Mission des Nations Unies en appui à l'Accord sur Hodeidah (MINUAAH) et le chef du Comité de coordination du redéploiement, le général à la retraite Michael Berry, ont rencontré les parties concernées à Aden et à Sanaa".

Berry a appelé "à relancer les négociations pour apporter des solutions et parvenir à la stabilité dans le gouvernorat de Hodeidah", sans donner plus de détails.

Récemment, la Coalition arabe a intensifié ses frappes aériennes contre des positions contrôlées par les Houthis dans plusieurs gouvernorats yéménites, dont Sanaa.

Il y a une semaine, le général irlandais Berry a été choisi pour diriger la mission MINUAAH. Au cours de ces derniers jours, il s'est entretenu avec le ministre yéménite des Affaires étrangères Ahmed Awad bin Mubarak et Hussein Al-Ezzi, vice-ministre des Affaires étrangères dans le gouvernement Houthi (non reconnu internationalement).

Le gouvernement yéménite et les Houthis étaient parvenus, le 13 décembre 2018, au terme de discussions tenues à Stockholm, à un accord concernant la situation dans la province côtière de Hodeidah (ouest), ainsi que l’échange de prisonniers, dont le nombre aurait atteint les quinze mille.

L’accord de Stockholm a connu de nombreuses entraves, depuis sa signature, chacune des parties accusant l’autre d’en être responsable.

La mission de l'ONU se trouve à Hodeidah, actuellement sous le contrôle des Houthis depuis fin 2014, tandis que le gouvernement appelle à transférer le siège de la mission dans une "zone neutre" pour éviter les répressions du groupe.

Le Yémen est, depuis sept ans, le théâtre d’une guerre que se livrent les forces gouvernementales et les rebelles Houthis, accusés de recevoir un appui iranien et qui contrôlent un certain nombre de provinces, depuis septembre 2014, dont la capitale Sanaa.

*Traduit de l'arabe par Hajer Cherni



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın