Monde

Yémen: 4 personnes tuées et 11 maisons effondrées pour cause de torrents à Hadramaout

- Des dizaines de familles ont été déplacées et Tarim a été déclarée ville sinistrée, selon des estimations préliminaires de l'autorité du gouvernorat du Yémen

1 23   | 03.05.2021
Yémen: 4 personnes tuées et 11 maisons effondrées pour cause de torrents à Hadramaout Photo d'archives

Yemen

AA / Yémen

Les autorités yéménites ont annoncé la mort de quatre citoyens, entre autres blessés et disparus, ainsi que le déplacement de dizaines de familles et l'effondrement de 11 maisons, à la suite des inondations causées par des pluies torrentielles dans la ville de Tarim, dans le gouvernorat d'Hadramaout.

La cellule de crise d'Hadramaout (Est) a déclaré, dans un communiqué publié par les autorités sur sa page Facebook, que Tarim et un certain nombre de districts de l'oued et du Sahara d'Hadramaout ont subi de fortes pluies qui ont engendré d'énormes torrents au cours des dernières heures.

Et d’expliquer que le bilan initial des pertes à Tarim faisait état de la mort de quatre citoyens, dont trois membres d'une même famille (père, mère et fille) et un blessé, tandis que les équipes d'urgence et les volontaires continuent toujours de rechercher les disparus.

Selon la cellule de crise d'Hadramaout, les pertes humaines et les dégâts matériels étaient concentrés dans les quartiers d'Aideed, Al-Khalif et Damoun dans la ville de Tarim, où 11 maisons se sont effondrées et où des voitures et des moutons ont été emportés par les eaux.

Le maire du district de Tarim, le juge Khaled Howeidi, a déclaré que la ville est "sinistrée" et a appelé le président du pays, Abdrabbo Mansour Hadi, et le gouvernement à intervenir d'urgence pour secourir les personnes assiégées par les torrents.

Le Premier ministre Maïn Abdelmalek Saïd a déclaré, via Twitter, qu'il avait contacté le sous-secrétaire du gouvernorat d'Hadramaout pour les mairies de la vallée et du désert, et du maire du district de Tarim, pour suivre les opérations de secours.

Selon le correspondant de l'Agence Anadolu, les torrents ont provoqué le déplacement de dizaines de familles des quartiers de Tarim, ainsi que la dévastation généralisée des routes, des installations et des propriétés publiques et privées.

Le Yémen souffre déjà d'une grave détérioration des services de base et de la faible performance des autorités gouvernementales à la suite d'une guerre qui dure depuis sept ans entre les forces pro-gouvernementales et le groupe Houthi.

Cette guerre a fait 233 000 morts et 80% de la population d'environ 30 millions de personnes est devenue dépendante des aides pour survivre dans la pire crise humanitaire au monde, selon les Nations Unies.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın