Monde

Washington soutient l'option diplomatique pour résoudre la crise ukraino-russe

- "Nous sommes profondément attachés à la souveraineté de l'Ukraine", a déclaré le Secrétaire d'État américain, Blinken

1 23   | 02.12.2021
Washington soutient l'option diplomatique pour résoudre la crise ukraino-russe

United States

AA / Washington

Le Secrétaire d'État américain, Antony Blinken a annoncé que son pays soutenait les options diplomatiques pour résoudre la crise entre l'Ukraine et la Russie.

C'est ce qui ressort d'une conférence de presse conjointe avec son homologue russe, Sergueï Lavrov, en marge de la 28e réunion du Conseil des ministres de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, à Stockholm, rapporte le journal américain Al-Hurra.

"Il est bon de parler (avec son homologue russe) directement et franchement, surtout dans les circonstances actuelles. Nous sommes profondément attachés à la souveraineté de l'Ukraine et c'est ce dont j'ai hâte de discuter avec Lavrov. Nous soutenons les options diplomatiques pour résoudre la crise à la frontière ukrainienne", a expliqué Blinken.

Pour sa part, le ministre russe des Affaires étrangères a déclaré, lors de la même conférence, qu'il était important de prendre des mesures pour résoudre la crise liée à l'Ukraine, exprimant la disposition de Moscou au dialogue pour résoudre la crise avec Kiev, indique la même source.

Plus tôt jeudi, le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba a déclaré, dans un tweet, que son pays travaillait en étroite collaboration avec les États-Unis pour développer un "plan de dissuasion" pour la Russie, comprenant des sanctions économiques sévères.

Blinken a déclaré, lors d'une conférence de presse mercredi, l'aptitude de Washington à répondre fermement à toute agression contre l'Ukraine, avertissant Moscou de sanctions économiques "très sévères" en cas d'intensification de l'agression contre Kiev.

Les relations entre Kiev et Moscou connaissent une escalade de tension depuis près de 7 ans, en raison de l'annexion illégale par la Russie de la Crimée ukrainienne et de son soutien aux séparatistes qui lui sont fidèles dans le Donbass.

Le 21 novembre, le chef des renseignements militaires ukrainiens, Kirillu Budanov, a déclaré que la Russie prévoyait de lancer une attaque contre son pays début 2022, notant que Moscou avait mobilisé plus de 92 000 soldats pour cette démarche.

*Traduit de l'arabe par Wejden Jlassi

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın