Monde

Washington: "nous n'avons pas changé notre position sur la région du Sahara"

- Selon le sous-secrétaire d'État américain adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient, Joey Hood, lors de sa rencontre à Rabat, avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita.

28.07.2021
Washington: "nous n'avons pas changé notre position sur la région du Sahara"

Rabat

AA/Rabat

Washington a exprimé, mercredi, son attachement à sa position sur la question du Sahara", région disputée entre Rabat et le Front Polisario, soulignant que les Etats-Unis sont favorables à la nomination d'un envoyé de l'ONU dans la région.

C'est ce qu'a fait savoir le sous-secrétaire d'État américain adjoint par intérim aux Affaires du Proche-Orient Joey Hood, lors de sa rencontre avec le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, à Rabat, dans le cadre d'une tournée dans la région, qui comprend l'Algérie.

En décembre dernier, la précédente administration américaine avait annoncé qu'un accord avait été conclu entre le Maroc et Israël pour normaliser leurs relations, en échange de la reconnaissance par Washington de la souveraineté du Maroc sur le Sahara.

Le responsable américain a ajouté que son pays soutient "tout processus crédible mené par les Nations unies afin d'éviter tout risque de conflit et instaurer une paix durable".

Et la même source d'ajouter : "Nous soutenons fermement la nomination d'un émissaire de l'ONU au Sahara, et sommes prêts à soutenir son travail".
Les Nations Unies ont échoué à désigner un nouvel envoyé de l'ONU, pour succéder à l'Allemand Horst Köhler, qui a démissionné le 22 mai 2019.

Concernant la normalisation des relations entre le Maroc et Israël, Hood a déclaré : "Les accords entre les deux pays donnent plus d'espoir aux générations futures". "Lorsqu'il y a une communication entre les peuples, l'indulgence prendra place et les problèmes seront résolus", a-t-il ajouté.

Un conflit entre le Maroc et le "Polisario" sur la région du Sahara dure depuis 1975. Il a commencé après que l'occupation espagnole a mis fin à sa présence dans la région. Ledit conflit s'est transformé en une confrontation armée qui a duré jusqu'en 1991, et a pris fin avec la signature d'un accord de cessez-le-feu qui considérait Guerguerat comme une zone démilitarisée.

* Traduit de l'arabe par Hajer Cherni



Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın