Monde

Ville des Senteurs...Nabeul le gouvernorat parfumeur de la Tunisie (Reportage)

- Entre cueillette et distillation, de fleurs d'oranger, néroli, géranium et de roses, les Nabeuliens perpétuent le savoir-faire de leurs ancêtres et honorent la tradition d'accueil du printemps à leur manière.

Hend Abdessamad   | 20.05.2022
Ville des Senteurs...Nabeul le gouvernorat parfumeur de la Tunisie (Reportage)

Tunis

AA/Nabeul/Hend Abdessamad

A feu nu, dans une cuve cylindrique en cuivre, les fleurs sont reposées soigneusement pour se transformer goutte à goutte en eau florale par évaporation artisanale.

"Avril fait la fleur, Mai en a l'honneur." La preuve en est de ce dicton français dans le gouvernorat parfumeur de Nabeul située au sud de la péninsule du cap Bon au nord-est de la Tunisie.

La cueillette des fleurs qui se fait au début du mois d'avril le long des maisons ornées de bigaradiers, ces orangers sauvages, pour les distiller après, est une tradition transmise de génération en génération des habitants de Nabeul. En préservant cette habitude, les Nabeuliens honorent le savoir-faire de leurs ancêtres.

La Nabeulienne Raja Bousmina, exposante spécialiste des eaux florales dans la foire annuelle de la ville fait part de la méthode de la distillation traditionnelle de l'eau de fleurs d'oranger, eau de géranium ou encore de l'eau de rose, en accueillant l'Agence Anadolu dans son compartiment où les effluves du "Zhar" ravivent le sens olfactif.

"Nous célébrons tous la période de la distillation, nous nous mettons d'abord, hommes et femmes, à cueillir les fleurs des orangers sauvages dans les quartiers pour faire le tri avant de passer à l'étape de la distillation artisanale", précise Bousmina.

Connue comme remède merveilleux pour faire baisser la fièvre, l'eau de fleur d'oranger a également des propriétés relaxantes et apaisantes, la native de Nabeul révèle qu'elle a bien d'autres modes d'emploi "nous l'utilisons en cuisine dans plusieurs plats, nous en parfumons nos salades de fraises et nous aromatisons même nos cafés avec".

La saison de la distillation se poursuit avec l'extraction de l'huile du géranium "une fois le Zahr est prêt, vient le tour du géranium, nous prenons la plante en entier, feuilles et rameaux, pour en faire des bouquets que nous mettons ensuite dans la cuve du distillateur, avec deux bouquets nous pouvons avoir une Fechka bien remplie", note l'artisane.

Au milieu des "Fechka", ces bouteilles en verre au corps bombé et au col très étroit, Raja, devant son distillateur traditionnel, a partagé son savoir-faire avec l'Agence Anadolu "nous mettons trois bouquets de géranium au fond de la cuve en cuivre remplie de deux sceaux d'eau, que nous allons couvrir pour que l'eau bout. Une fois l'eau a bouillie, nous obtenons les vapeurs qui vont passer ensuite à travers le tuyau placé dans une cuve d'eau froide pour se condenser et finir goutte à goutte à l'intérieur de la Fechka".

Utilisée pure, l'eau de cette plante rustique possède des vertus pour la santé où elle est utilisée pour soulager les ballonnements et apaiser tout inconfort digestif. Avec son parfum de rose citronnée, elle est également utilisé pour ajouter une touche de gourmandise raffinée en pâtisserie nabeulienne.

Pour joindre l'utile à l'agréable, Raja Bousmina fait de cette tradition son commerce, où elle produit entre 2 mille et 4 mille litres par an pour vendre le litre d'eau de géranium à 10 dinars soit 3,27 dollars "je distille une grande quantité selon la demande et la saison, les deux dernières années par exemple le marché était mort en raison de la crise sanitaire du coronavirus" souligne la commerçante.

Les eaux florales bio ont des propriétés médicinales certes, mais elles connaissent un grand succès au monde des fragrances après avoir été sélectionnées par les grands créateurs de parfums comme Ysatis le parfum conçu en 1984 par la maison Givenchy, le Classique de Jean-Paul Gaultier mêlant le souffle de la fleur d'oranger et la rose ou encore dans le registre le plus récent de Chanel, le parfum Gabrielle.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın