Monde

Une attaque à la roquette vise l'aéroport international de Bagdad

- Causant d'importants dégâts à un avion civil, mais sans faire de victimes, selon une source sécuritaire de l'Agence Anadolu. Il n’y a eu aucun commentaire officiel à ce propos

1 23   | 28.01.2022
Une attaque à la roquette vise l'aéroport international de Bagdad

Baghdad

AA / Bagdad

Une source sécuritaire irakienne a indiqué, ce vendredi, que l'aéroport international de Bagdad avait été attaqué avec 6 roquettes Katyusha, sans faire de victimes.

La source, un officier de la police de Bagdad, a déclaré sous couvert d’anonymat à l'Agence Anadolu, que "six roquettes Katyusha ont visé l'aéroport international de Bagdad et ses environs à l'aube de ce vendredi".

La même source a ajouté : "l’attaque a causé d'importants dégâts à un avion civil, sans faire de pertes humaines".

Aucune partie n'a revendiqué la responsabilité de l'attaque et il n'y a eu aucun commentaire immédiat de la part des autorités irakiennes.

L'aéroport international de Bagdad se compose de deux parties, l’une civile et l’autre militaire, abritant des conseillers militaires des États-Unis, ainsi que des forces irakiennes.

Au début du mois de janvier, les services sécuritaires irakiens ont déjoué une attaque avec deux drones chargés d’explosif qui visaient un site diplomatique de la Coalition internationale à l'aéroport, et a également déjoué une attaque similaire contre la base aérienne "Ain al-Assad" dans la province d'Anbar (ouest), qui abrite des conseillers de la Coalition internationale.

Le 9 décembre dernier, Bagdad et Washington ont annoncé la fin officielle des missions de combat des forces de la Coalition internationale dans le pays, réduisant leurs missions aux stricts services consultatifs, afin d’assister les forces irakiennes.

Les factions armées proches de l'Iran, dont le mouvement "Asa'ib Ahl al-Haq", ont remis en cause le retrait des forces de la Coalition et ont considéré toute présence étrangère dans le pays comme indésirable, qu'elle soit d’ordre militaire ou à des fins de formation et de conseil, les considérant comme des cibles légitimes à attaquer.

Depuis 2014, Washington dirige une Coalition internationale contre Daech en Irak et en Syrie, dont la mission est de fournir un soutien logistique, des renseignements et une couverture aérienne aux forces irakiennes, dans leurs opérations militaires contre l'organisation terroriste.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.