Monde

Taïwan qualifie la violation de son espace aérien par la Chine de “tyrannie“

- Selon le ministère taïwanais des Affaires étrangères, 24 avions de combat chinois ont pénétré l'espace aérien de l'ADIZ sans autorisation préalable, dans la journée du jeudi

Sami Sohta   | 24.09.2021
Taïwan qualifie la violation de son espace aérien par la Chine de “tyrannie“

Ankara

AA / Ankara

Taïwan a dénoncé ce vendredi la violation de son espace aérien par 24 avions de combat chinois, qualifiant cette action de "tyrannie".

Dans un communiqué de son ministère des Affaires étrangères, Taïwan a indiqué que 24 avions de combat chinois ont pénétré dans la zone ADIZ, sans autorisation préalable, a rapporté le journal local "Taiwan News".

"Taïwan ne fait pas partie de la République populaire de Chine", souligne le communiqué, qualifiant la violation par la Chine de son espace aérien de "tyrannie".

Le ministère de la Défense de Taïwan a annoncé qu'en riposte à l'action chinoise, des alertes radio ont été émises et des systèmes de missiles de défense aérienne ont été déployés, pour surveiller l'activité chinoise.

Pékin ne reconnaît pas l'indépendance de Taïwan, considérant que ce territoire fait partie de la Chine et rejette toute tentative de sécession. De son côté, Taïwan ne reconnaît pas non plus le gouvernement central de Pékin.

* Traduit de l’arabe par Mounir Bennour.

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın