Monde

Syrie : Le ministre émirati des Affaires étrangères en visite de travail à Damas

- La visite du chef de la diplomatie émiratie est la première du genre depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie en 2011

Alaa Mohamed Aboueleinin Aly   | 09.11.2021
Syrie : Le ministre émirati des Affaires étrangères en visite de travail à Damas

Istanbul

AA/Istanbul

Le chef de la diplomatie émiratie, Abdallah ben Zayed, est arrivé mardi dans la capitale syrienne, Damas, dans le cadre de la première visite du plus haut représentant des Emirats arabes unis depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie, en 2011.

Des médias arabes, dont les chaînes de télévision jordanienne « Al-Mamlaka » et émiratie « Al-Ain », ainsi que le quotidien Al-Watan, réputé proche du régime syrien, ont rapporté qu'une délégation émiratie de haut niveau, conduite par Abdallah ben Zayed Al Nahyan, est arrivée à Damas pour rencontrer des responsables du régime syrien.

Il s’agit de la première visite officielle d'un haut responsable émirati en Syrie depuis le déclenchement de la guerre civile dans ce pays en mars 2011.

Le régime syrien et Abou Dhabi n'ont émis aucune déclaration officielle au sujet de cette visite.

Les Émirats avaient rouvert, le 27 décembre 2018,leur ambassade à Damas, représentée par un chargé d’Affaires, et ce, après 7 ans de fermeture.

En mars dernier, le chef de la diplomatie émiratie avait plaidé pour la « réintégration de la Syrie au sein de la famille arabe », lors d'une conférence de presse tenue à Moscou avec son homologue russe, Sergueï Lavrov.

Le 27 mars 2021, le prince héritier d'Abou Dhabi, Mohammed ben Zayed, avait discuté avec le président du régime syrien, Bachar Al-Assad, du soutien émirati à la Syrie pour faire face à la crise sanitaire provoquée par la pandémie de Covid-19.

Depuis juillet dernier, les étapes de normalisation des relations entre les pays arabes et le régime syrien se sont accélérées, à l’initiative de la Jordanie, des Émirats arabes unis et de l'Égypte, et ce, à travers l’organisation de rencontres bilatérales, et de discussions portant sur des accords économiques.

Selon des observateurs, la normalisation des relations entre les pays arabes et le régime syrien, sera mise à rude épreuve en mars 2022, à l’occasion de la tenue du Sommet arabe prévu en Algérie, sur fond de « différend arabe » sur la réintégration de la Syrie à la Ligue arabe, après sa suspension en 2011, en représailles aux crimes de Bachar Al-Assad contre le peuple syrien.

*Traduit de l’arabe par Majdi Ismail

Seulement une partie des dépêches, que l'Agence Anadolu diffuse à ses abonnés via le Système de Diffusion interne (HAS), est diffusée sur le site de l'AA, de manière résumée. Contactez-nous s'il vous plaît pour vous abonner.
A Lire Aussi
Bu haberi paylaşın